GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

ATEPA veut remettre l’agriculture au cœur du développement


Dakar, 26 nov (APS) – L’agriculture doit être au cœur du développement économique du Sénégal, a affirmé le président de la Plateforme Sénégal-Rek Pierre Goudiaby Atepa, estimant qu’une bonne place doit revenir à la région de Kaolack qui est le bassin arachidier.

M. Goudiaby, candidat déclaré à la présidentielle de février, était dimanche à Kaolack où il a lancé son programme Révolution Économique et Industrielle du Sénégal (REIS), et rencontré le khalife de Medina Baye Cheikh Tidiane Ibrahima Niasse.

Dans un entretien accordé à la presse, il a estimé qu’il faut  »repenser notre politique arachidière à travers une restructuration, remettre l’agriculture au cœur du développement pour faire en sorte que les paysans ne dépendent plus de la pluie ».

 »Le véritable poumon économique du Sénégal c’est Kaolack et il doit le rester », a ajouté le candidat insistant sur « sa position géographique et son port plein de potentiel ».

Selon lui, « la découverte du gaz et du pétrole devrait révolutionner notre manière de penser mais aussi tout le programme économique du Sénégal en s’inspirant du modèle des pays arabes qui n’avaient rien il y a trente ans mais qui sont devenus riche grâce à leur pétrole ».

Pour développer l’activité des conducteurs de moto Djakarta, il promet la modernisation de ce secteur avec des engins électriques qui ne vont plus fonctionner avec du carburant.

Dans la même catégorie