MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Attaque terroriste en Tunisie : Trois assaillants et un membre de la Garde nationale tués


  6 Septembre      8        Société (23190),

   

Tunis, 06/09/2020 (MAP)- Les autorités tunisiennes ont annoncé avoir réussi à éliminer, dimanche matin, trois éléments terroristes, à Sousse (147 km au sud de Tunis) à la suite d’une attaque à la voiture-bélier qui avait ciblé une patrouille dans laquelle un agent de la garde nationale a trouvé la mort.

Trois personnes à bord d’un véhicule ont précipité ce dimanche leur véhicule sur les agents de la Garde nationale au niveau de la Zone Akouda Qantaoui à Sousse, a précisé le ministère tunisien de l’Intérieur dans un communiqué.

La même source a ajouté que « l’un des deux agents est tombé en martyr et l’autre, blessé, est hospitalisé », relevant que les trois terroristes ont été neutralisés après un échange de tirs avec les forces de sécurité.

La dernière attaque terroriste en Tunisie remonte au mois de mars 2020 lorsqu’un individu a perpétré un attentat contre l’ambassade américaine à Tunis.

La menace terroriste a considérablement baissé en Tunisie depuis les attentats sanglants de 2015 et la grande offensive contre la ville de Ben Guerdane, en mars 2016, à la faveur du démantèlement de dizaines de cellules dormantes et des opérations préventives dans les milieux extrémistes.

L’activité des groupes armés est, actuellement, confinée dans les zones montagneuses, proches de la frontière algérienne, où des incidents sont signalés par moment.

Les montagnes avoisinantes les frontières algériennes sont le théâtre depuis 2012 d’affrontements entre l’armée tunisienne et les groupes armés, en particulier la phalange Oqba Ibn Nafie, branche locale d’Aqmi, tenue pour responsable de plusieurs attaques dans le pays

Dans la même catégorie