APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

AU CHAN 2020, LES TECHNICIENS LOCAUX DICTENT LEUR LOI


  29 Janvier      21        Sport (5339),

   

Dakar, 29 jan (APS) – Le sélectionneur serbe de la Zambie, Micho Sredojevic, est le seul technicien expatrié parmi les huit managers de sélections qualifiées pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), un bon point pour des locaux si souvent négligés dans leur ambition de coacher des équipes nationales africaines.

Le technicien serbe avait dirigé l’Ouganda pendant plusieurs années et coaché des clubs locaux, Orlando Pirates (Afrique du Sud) et Zamalek (Egypte), avant de se voir confier la sélection locale zambienne et l’équipe nationale A du même pays.

Il fera face au Marocain Houcine Hammouta, ancien coach du WAC de Casablanca, qui doit avoir les épaules larges pour défendre les couleurs du Maroc, champion en titre, vainqueur à domicile en 2018.

L’équipe marocaine était alors coachée par l’actuel entraîneur du Raja de Casablanca, le rival de l’ancien club de Jamal Sellami, le WAC.

Toutes les autres rencontres des quarts de finale vont consister en des oppositions entre coachs locaux, à partir de samedi.

Le premier de ces quarts entre le Mali et le Congo, va aussi opposer Nouhoum Diané au Congolais Barthélemy Ngatsono, le premier étant connu pour avoir dirigé les plus grands clubs maliens tels que le Stade Malien et le Djoliba AC de Bamako.

Le duel tant attendu entre la RD Congo de Florent Ibenge et le Cameroun Martin Mpile se déroulera également samedi, comme le premier match.

Mpile n’a pas totalement convaincu les supporters camerounais lors du premier tour, avec une victoire et deux nuls. Il aura fort à faire avec la RD Congo, qui va récupérer plusieurs de ses joueurs qui n’avaient pu prendre part au premier tour à cause du coronavirus.

Ibenge, ancien coach de la sélection congolaise, peut lui se prévaloir d’avoir remporté l’édition 2016 du CHAN, sans oublier sa bonne connaissance du football africain à travers ses pérégrinations avec l’AS Vita Club de Kinshasa, un habitué des compétitions africaines.

Le quart Guinée-Zambie, prévu dimanche, promet un duel disputé entre le Guinéen Lappé Bangoura et le Rwandais Vincent Mashami, ancien entraîneur de l’APR FC, un des clubs phares du championnat rwandais.

Les quarts de finale vont débuter ce samedi avec le match Mali-Congo à Yaoundé, tandis que la RD Congo affrontera le Cameroun, hôte du tournoi, au stade Japoma de Douala.

Le Maroc sera opposé à la Zambie, dimanche, au stade de la Réunification à Douala, la Guinée devant rencontrer le Rwanda au stade de Limbé.

Sur les huit équipes éliminées dès le premier tour, trois étaient dirigées par des coachs étrangers.

Il s’agit notamment du Zimbabwe et de la Libye, coachés par deux techniciens serbes, Zdravko Logarusic et Zoran Filipovic.

Le sélectionneur de l’Ouganda, Jonathan Mc Kinstry, est lui de nationalité nord-irlandaise.

Dans la même catégorie