GNA Grieving Accra residents await the final journey of Rawlings. AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Modernisation de l’artisanat : des jeunes de Divo acquièrent huit tricycles AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les populations d’Attiégouakro invitées à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Moussa Sanogo sensibilise pour des élections législatives apaisées dans le Bafing AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Décès de l’Ambassadeur Guy-Alain Gauze AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Bill et Melinda Gates publient leur lettre annuelle 2021 « L’année où la santé mondiale a été pensée à l’échelle locale » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La BAD et le GCA lancent une initiative afin d’intensifier l’adaptation au changement climatique en Afrique (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Afruibana s’engage pour l’agroécologie en Afrique avec l’initiative IAM Africa (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: le maire de Gohitafla défend les couleurs du RHDP AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les acteurs du système éducatif du Kabadougou planchent sur l’annulation des frais de cotisation Coges

AU MOINS QUATRE ÉQUIPES AFRICAINES POUR LA COUPE DU MONDE FÉMININE 2023


  25 Décembre      26        Sport (5007),

   

Dakar, 24 déc (APS) – La FIFA, en décidant de faire passer de 24 à 32 le nombre de participants à la Coupe du monde féminine, a indiqué réserver au minimum quatre places aux sélections africaines au lieu de trois lors des précédentes éditions.

Elle a décidé d’ouvrir la phase finale de la Coupe du monde à 32 équipes en raison du ‘’succès retentissant rencontré par l’édition 2019 et la volonté de continuer à encourager le développement du football féminin’’, rapporte le site internet de l’instance mondiale.

Cette décision a été rendue publique jeudi à l’issue d’une réunion du bureau du conseil de la FIFA.

‘’En plus de ces quatre places, l’Afrique pourrait compter deux autres sélections qualifiées, si elles passent les barrages’’, ajoute la FIFA.

Elle affirme avoir ‘’travaillé en étroite collaboration avec les confédérations sur la répartition des places pour l’édition 2023’’, base sur laquelle il a été décidé d’octroyer ‘’les places restantes à l’issue d’un tournoi de barrage à 10 équipes’’.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande, qui vont co-organiser la Coupe du monde féminine senior en 2023, sont qualifiées d’office. Ces deux pays ont été retenus pour les barrages de qualification.

En plus d’abriter la compétition, les sélections des deux pays pourront prendre part à ces barrages, qui serviront à les préparer à la phase finale.

Dans la même catégorie