APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Audience à la primature: La coopération entre la BDEAC et le Gabon passée au peigne fin


  12 Janvier      16        Economie (10845),

   

Libreville, 12 Janvier (AGP) – La coopération entre le Gabon et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), a été passée au peigne fin ce lundi 11 janvier à la primature, à la faveur d’une audience accordée au président de cette institutions bancaire sous régionale, Fortunato Ofa Mbo Nchama par le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda.

Cette audience a constitué une occasion pour chef du gouvernement gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda et son hôte, d’évaluer le niveau d’exécution des projets engagés, le niveau de la coopération entre la République gabonaise et la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), non sans occulter les défis liés à la pandémie du Coronavirus qui sévit actuellement à travers le globe terrestre.

Le président de BDEAC a également présenté au Premier ministre gabonais, la situation actualisée de l’institution et la participation de la partie gabonaise plutôt satisfaisante.

Pour Fortunato Ofa Mbo Nchama, les relations entre la République gabonaise et la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale sont au beau fixe. Il y a trois ans, le Gabon occupait l’avant dernière place dans le financement de la BDEAC, avec 79 milliards de Francs CFA. Entre 2017 et 2020, le Gabon est devenu le deuxième pays, avec 25% de la totalité du portefeuille de la BDEAC, soit environ 210 milliards de Francs CFA.

«Des projets sont en exécution et actifs, accompagnés des études, plus que nous atteignons les 300 milliards de Francs CFA. Nous avons misé sur les projets à fort impact social dans le pays, avec des prêts accordés. D’autres sont en cours d’examen», a indiqué le patron de la BDEAC.

Dans la même catégorie