GNA A new healthcare facility opens at the A&C Mall at East Legon GNA Shea production vital for industrial transformation GNA TUC condemns police brutality on nursing mother GNA President urges bold decisions to transform public service INFORPRESS São Vicente: Câmara inaugura conjunto habitacional social do Madeiral num investimento avaliado em 30 mil contos APS Thiès : 161 comités de développement sanitaire à installer d’ici le 31 août (médecin-chef) MAP Gazoduc Maroc-Nigeria : un projet himalayesque à la mesure de deux géants africains MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines APS Financement de la santé : Le Sénégal est sur la bonne voie (Professionnel) APS Décret sur la grande distribution : l’ASCOSEN expose ses préoccupations

Augmentation de la capacité de production de la centrale hydroélectrique de Mwandingusha


  12 Janvier      32        Economie (19481), Environnement/Eaux/Forêts (3382),

   

Kinshasa, 12 Janv. 2018 (ACP).- L’entreprise Ivanhoe Mines a réussi à porter la capacité de production de la centrale hydroélectrique de Mwandingusha (Haut-Katanga) à 32 MW, soit près du triple pour l’approvisionnement en électricité du projet Kamoa-Kakula, une des plus grandes mines de cuivre en RDC et en Afrique.

Selon le président exécutif de cette entreprise, Robert Friedland, qui l’a fait savoir à la presse, l’objectif est de mettre à niveau les six générateurs de la centrale. Il a dit que le projet est en train de réaliser la modernisation de la centrale dont trois des six générateurs ont été déjà mis à niveau. A terme, soit en 2019, le projet devrait permettre de porter la capacité à 71 MW.

« L’hydroélectricité, avec ses vertus propres et renouvelables, est la meilleure solution énergétique pour soutenir nos priorités de développement alors que nous continuons à chercher des moyens de réduire notre impact sur l’environnement et de produire le cuivre dont le monde a besoin », a déclaré Robert Friedland.

Le projet de modernisation de la centrale de Mwandingusha fait partie d’un grand programme visant à mettre à niveau et booster la capacité de production de trois centrales hydroélectriques en RDC.

Une fois terminé, le programme piloté par la firme Stucky en collaboration avec la Société nationale d’électricité (SNEL), Ivanhoe et Zijin Mining, devrait apporter 200 Mw supplémentaires au réseau national de la RDC, soit plus qu’assez pour le projet Kamoa-Kakula. ACP/YMW/Wet

Dans la même catégorie