MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

AUTOSUFFISANCE EN RIZ : LA VALLÉE DU FLEUVE SERA AU RENDEZ-VOUS, PROMET UN RESPONSABLE DE LA SAED


  12 Janvier      11        Agriculture (2773), Economie (22856),

   

Saint-Louis, 12 jan (APS) – La vallée du fleuve Sénégal contribuera de façon substantielle à ‘’l’atteinte de l’autosuffisance en riz’’, avec une production qui s’est passée de 300.000 tonnes de riz en 2013, à 460.159 tonnes en 2018, a annoncé samedi un responsable de la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal (SAED).
 
Le directeur du développement et de l’appui aux collectivités territoriales de la SAED, Amadou Thiam, qui a fait cette déclaration, a rappelé que l’objectif est d’atteindre une production de 500.000 tonnes de riz paddy en 2019. 
 
Il s’agit d’être en phase avec le Programme national d’autosuffisance en riz (PNAR), mis en place par le chef de l’Etat, Macky Sall, depuis 2014, a-t-il expliqué, lors d’un forum organisé à la chambre de commerce de Saint-Louis. 
 
Cette rencontre se tient en marge de la première édition de la Foire internationale de Saint-Louis, sur le thème : ‘’La place de la région de Saint-Louis dans le cadre du Programme national d’autosuffisance en riz (PNAR)’’.
 
Compte tenu des potentialités énormes de la vallée du fleuve Sénégal, a-t-il souligné, l’Etat a engagé plusieurs réalisations dans les domaines des aménagements hydro-agricoles. Et, il a fait état d’une ‘’augmentation considérable des superficies nouvellement aménagées, qui sont aujourd’hui à de plus 18.0000 hectares exploitables’’.
 
Il a aussi cité un ‘’renforcement notable du matériel agricole, en dotant les acteurs de la filière riz de moissonneuses batteuses, des tracteurs ainsi que des équipements d’irrigation’’.
 
‘’L’engagement des producteurs a aussi permis de doubler la production rizicole au niveau de la vallée et la région de Saint-Louis, grâce à l’appui du gouvernement, qui a favorisé la mécanisation de toute la chaîne de valeur riz, ainsi que la mise en place d’unités de productions et de commercialisation’’, a ajouté Amadou Thiam.
 
Ainsi, ‘’la production augmente d’une année à l’autre’’, s’est-il félicité. Il a signalé que ‘’l’Etat est en train de poursuivre les aménagements au niveau de la vallée de Ndialakhar, dans le delta et aussi à Podor, où des projets sont en cours, avec l’appui des bailleurs dans le cadre du Programme national pour l’atteinte de l’autosuffisance en riz’’.
 
Lors de cette rencontre avec les acteurs, les femmes productrices de riz de la vallée, affilées au groupement ‘’Refan’’ de Richard Toll, et d’autres acteurs de la filière riz, ont salué l’accompagnement de l’Etat, à travers la SAED, pour leurs permettre de relever le défi de l’autosuffisance en riz au Sénégal.
 
Les acteurs se sont aussi prononcés pour la labellisation et un appui de l’Etat, en vue d’une bonne campagne de commercialisation du riz de la vallée, grâce à la régulation, et surtout, à l’implication des jeunes de la vallée du fleuve Sénégal, qui possède de réelles potentialités agricoles et d’emplois.
BD/ASG

Dans la même catégorie