AIP La Fondation Lonaci remet un internat, une école et une cantine à Toumodi et N’Dêbo AGP Journée mondiale de lutte contre le sida : Ovan abrite les manifestations dans l’Ogooué-Ivindo AIB Lutte contre le terrorisme : Le Burkina Faso plaide pour un soutien urgent de la Chine AIB Burkina : 107 000 élèves déplacés internes réinscrits au cours de l’année scolaire 2020-2021 (gouvernement) AIB Ganzourgou/SIDA: Plus de 1000 patients sont suivies (médecin) AIB Kouldjim Guidio, coordonnateur du projet de lutte contre la Covid-19 dans les pays du G5 Sahel : «Les populations veulent du G5 Sahel des actions concrètes» ANP L’Ambassadeur des USA au Niger, en fin de mission, fait ses adieux au peuple nigérien ANP 1er édition de la Coupe de l’Ambassadeur de la Corée au Niger Niamey AIP Bientôt une deuxième Chaire UNESCO pour l’UAO de Bouaké AIP JMLS 2021: L’ONUSIDA met l’accent sur l’éradication urgente des inégalités qui alimentent la pandémie de Sida

AVEC LA DIGITALISATION, LES AGENCES DE PRESSE AFRICAINES DOIVENT SE RAPPROCHER DE LEUR PUBLIC (EXPERT)


  25 Novembre      20        Médias (1962),

   

Dakar, 25 nov (APS) – La digitalisation doit permettre aux agences de presse africaines de se rapprocher de leur public et de faire ‘’autre chose’’ que ce qu’elles font jusqu’à présent, a proposé, jeudi, à Dakar, le directeur de l’Autorité nationale de presse de Côte d’Ivoire, Samba Koné.

’’Il faut aller vers ce public avec cette technologie novatrice. Nous devons faire l’effort de faire autre chose que ce que l’on faisait jusqu’à présent, du point de vue de la collecte de l’information, pour la mettre à la disposition des organes de presse’’, a-t-il dit.

M. Koné intervenait à une conférence sur la digitalisation des agences de presse africaines, en marge de la 8e réunion du conseil exécutif de la Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA).

’’Nous devons aller vers le public, nous devons savoir son centre d’intérêt. La digitalisation permet de suivre le visiteur sur nos sites et d’aller suivre les plateformes, pour voir ce qui s’y déroule’’, a expliqué le directeur de l’Autorité nationale de presse de Côte d’Ivoire, l’instance de régulation de la presse imprimée et numérique de ce pays.

Selon lui, les managers des agences de presse doivent penser à ‘’utiliser l’outil technologique’’.

De manière générale, a rappelé M. Koné, les agences de presse ont toujours été dans la mutation technologique, ce qui les a fait passer du téléscripteur aux terminaux d’aujourd’hui.

’’Selon les étapes, il fallait s’adapter. Cette transformation numérique et mécanique a porté sur la production de dépêches, des informations. L’évolution technologique, avec la numérisation, la digitalisation porte sur notre produit : la dépêche qui a changé de format. Elle n’est plus de papier’’, a-t-il fait remarquer, considérant le public comme ‘’une opportunité’’ pour les agences de presse.

D’une durée de trois jours, la 8e réunion du conseil exécutif de la FAAPA a démarré jeudi. L’Agence de presse sénégalaise (APS), membre de cette organisation, est l’hôte de cette rencontre.

Dans la même catégorie