Inforpress Covid-19: Governo vai anunciar “muito brevemente” a data da reabertura das fronteiras – ministro do Turismo AGP Gabon : Début ce vendredi de l’élection des juges consulaires AGP Match amical Gabon-Bénin: Innovations et surprises de Patrice Neveu ANP Syndicalisme : L’USTN célèbre les 60 ans de sa création GNA First phase of government’s Sino-hydro road project covers 441 inner-city roads-Veep GNA « Work together with communities to tackle child protection issues » – NCCE GNA Bloomberg Philanthropies begin six-year road safety support in Ghana AIP Visite d’État: Ouattara salue la mobilisation exceptionnelle de Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sortie de la première promotion du centre de service civique de Guingréni AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Les populations de Zuénoula plaident pour des reformes administratives dans le département

BABACAR TOURÉ, « UN MONUMENT DE LA PRESSE », « UN JOURNALISTE ACCOMPLI » (ABDOULAYE DIOP)


  28 Juillet      11        Médias (1378), Société (23079),

   

Dakar, 27 juil (APS) – Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a salué en Babacar Touré, défunt fondateur du Groupe Sud Communication, ’’un monument de la presse’’, ’’un journaliste accompli’’.

‘’Babacar Touré était un monument de la presse, un journaliste accompli, un panafricaniste d’envergure, un intellectuel courageux doublé d’une générosité légendaire’’, a réagi le ministre dans un communiqué reçu à l’APS.

Le journaliste Babacar Touré, ex-président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), est décédé dimanche soir à Dakar, à l’âge de 69 ans.

La cérémonie de levée du corps qui s’est déroulée lundi en fin de matinée à l’Hôpital Principal de Dakar en présence de nombreuses personnalités des médias, de la politique, a été suivie de l’inhumation à Touba.

Pour le ministre de la Culture et de la Communication, le rappel à Dieu de Babacar Touré, Président et fondateur du Groupe Sud Communication a plongé le monde de la Presse, voire de la Communication dans une Tristesse sans commune mesure’’.

‘’Il est resté jusqu’à la fin de ses jours un infatigable défenseur de la liberté de la presse et de la promotion des idéaux démocratiques. Son parcours de plusieurs décennies et ses publications d’une grande densité illustrent parfaitement ce vécu’’, a encore témoigné Abdoulaye Diop.

Evoquant ses passages au quotidien national Le Soleil, en passant par Sud hebdo, Sud quotidien et Sud Fm, la première radio privée du Sénégal, il a soutenu que ‘’Babacar Touré a toujours été un grand bâtisseur, élégant dans la démarche et efficace dans la réalisation de ses projets’’.

Assurément, a-t-il ajouté, ‘’Babacar Touré fut un homme de défis. Quand il a lançé Sud au début des années 80 avec quelques illustres confrères, il fallait beaucoup de courage et un souci fort de l’intérêt général’’.

« Aujourd’hui, la postérité retient de lui, une icône, parmi ceux qui ont écrit les plus belles pages de la presse sénégalaise’’, a-t-il dit, soulignant que ‘’les jeunes générations trouveront toujours [en lui], une source intarissable d’inspiration pour poursuivre la belle aventure d’une presse libre, professionnelle et responsable au service des citoyens et de la démocratie’’.

‘’En plus de ses belles réalisations, l’histoire retiendra aussi la position d’équidistance de ‘sa Presse’ dans un monde dominé par le pluralisme médiatique’’, a rappelé le ministre.

D’après lui, ‘’en sa qualité de bâtisseur, il savait dire ‘Non’ avec élégance pour garder la lucidité de pouvoir dire oui, quand la patrie l’exigeait. Il savait aussi garder le silence qui est d’or’’.

Avec sa disparition, a-t-il indiqué, ‘’le Sénégal perd un grand patriote, un intellectuel hors pair et un homme de consensus’’.

Dans la même catégorie