ABP Reprise des classes couplée avec opérationnalisation des cantines scolaires dans l’Atlantique ANG Brexit/Acordo de Saída deve ser concretizado e não renegociado – Bruxelas ANG Eleição na FFGB/Paulo Mendonça desiste da corrida à presidência da organização ANG Covid-19/OMS vai disponibilizar 120 milhões de testes rápidos para países pobres ANG Luta contra raiva/ Direcção Geral de Veterinária apela a população para vacinar seus animais de estimação ANG EUA/Supremo e Covid-19 no centro do primeiro debate entre Biden e Trump ANG Cooperação/Novo embaixador de Portugal reitera o empenho do seu país para aprofundar a cooperação entre os dois países ANG Eleição na FFGB/ Porta-voz do candidato Fernando Tavares acusa Comité Executivo cessante de usurpação de competências ANP Le Chef de l’Etat reçoit les lettres d’accréditation de huit nouveaux ambassadeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Construction anarchique: Le MLCU renforce les capacités de la brigade d’investigation et de contrôle urbain

Bac 2020 : La HALCIA appelle les acteurs à des examens propres


  14 Août      15        Education (3573),

   

NIAMEY, 14 Août (ANP) – La Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) du Niger a lancé, ce vendredi 14 août 2020, un appel à tous les acteurs impliqués dans l’organisation du Baccalauréat Session 2020 pour des examens propres.

Au Niger, note-t-on, les épreuves écrites du Baccalauréat Session 2020 débuteront le lundi 17 Août prochain. C’est à cette occasion que la HALCIA a voulu appeler les candidats « pour des examens propres, débarrassés de corruption et autres infractions assimilées, comme la fraude ».

En effet, après avoir fait observer que « la corruption en milieu scolaire constitue une grave menace pour le système éducatif de notre pays », avec notamment une perception de plus de 78%, la HALCIA a demandé aux candidats de ne pas être « auteur, co-auteur ou complice de cette descente aux enfers de l’école nigérienne ».

En plus des candidats, la HALCIA a aussi tenu à rappeler aux parents d’élèves, correcteurs, surveillants, membres des jurys et autres acteurs impliqués dans l’organisation des examens du Baccalauréat Session 2020 les dispositions de la loi déterminant et réprimant les fraudes aux examens et concours.

Ces fraudes, tout comme leurs tentatives, note-t-on, constituent un délit puni d’un emprisonnement de un (1) mois à trois (3) ans et d’une amende de cent (100.000) mille à cinq cent (500.000) mille francs, ou de l’une de ces deux peines seulement.

Dans la même catégorie