MAP L’Afrique du Sud, « un pays qui s’effondre » après des années de corruption (opposition) MAP Le plus grand système de câbles sous-marins au monde arrive en Afrique du Sud MAP Dix partis politiques en lice pour les élections sénatoriales au Cameroun MAP « Symphonie africaine”: une fresque murale de l’artiste Moustapha Zoufri embellit une façade du musée Mohammed VI d’arts moderne et contemporain MAP L’Afrique détient la clé de la sécurité alimentaire mondiale (PDG de l’OCP) MAP Afrique subsaharienne: L’emploi, « principal moteur d’adhésion » aux groupes extrémistes violents, selon l’ONU MAP Mali: entretiens entre le président malien et le ministre russe des Affaires étrangères APS Le lycée de Mbacké dans une dynamique de performances (proviseur) APS Macky Sall entame une visite de plusieurs jours à Thiès, cet après-midi AIP Inclusion financière : le ministre Adama Coulibaly échange avec une délégation du groupe CREDITINFO

Baptême de la 31è promotion sortante de l’Académie des sciences et techniques de la mer


  14 Octobre      60        Science (487),

   

Abidjan, 14 oct 2020 (AIP)- Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Vagondo Diomandé a procédé au baptême de la 31eme promotion sortante des étudiants de l’Académie des sciences et techniques de la Mer (Arstm), au cours d’une cérémonie au siège de l’institution dans la commune de Yopougon.

Selon le directeur général de l’Arstm, le colonel Karim Coulibaly, 238 étudiants, toutes filières confondues dont 128 étudiants de l’Ecole supérieure des transports maritimes et 105 de l’Ecole supérieure de navigation ont été formés pour concourir à l’animation de la marine marchande et du monde industriel de la sous-région.

Procédant au nom du Premier ministre Hamed Bakayoko, parrain de la cérémonie, au baptême des académiciens venus de plusieurs pays de la sous-région, le général Vagondo a félicité le directeur général de l’Arstm et son équipe pour l’excellent travail abattu qui fait de l’institution, une référence en matière de formation en sécurité maritime au sein de l’Union africaine et dans la sous-région.

Il a interpellé les étudiants sur l’importance du secteur maritime, domaine clé de notre économie et au-delà de l’économie mondiale. Face aux exigences du monde du travail, il les a invités à faire preuve d’un savoir-faire mais aussi d’un savoir vivre.

« Le premier ministre vous exhorte au travail bien fait, dans le courage et l’abnégation. Il vous invite également à saisir toutes les opportunités d’emploi offertes par le gouvernement notamment dans le cadre du projet emploi jeune », a-t-il insisté en présence du ministre chargé des affaires maritimes, Philippe Légré et de plusieurs autorités du secteur maritime venus de pays étrangers.

Le ministre Philippe Légré a exprimé la gratitude du gouvernement aux partenaires notamment la France, le Japon et l’Union européenne qui permettent à l’académie de développer des curricula de qualité. Il a remercié le gouvernement japonais pour l’octroi d’un montant de 3,2 milliards en vue de renouveler les équipements pédagogiques de l’académie.

La France pour son apport en expertise et pour le financement de plusieurs formations dans le domaine de la criminalité maritime et l’Union Européenne qui vient de signer avec l’Institut de sécurité maritime interrégionale (ISMI), un contrat de subvention de 1,5 million d’euros pour le financement d’un programme de formation.

Honneur et passage en revue des troupes, remise de barre, de prix aux meilleurs élèves et de stage aux élèves par les entreprises partenaires, pause d’épaulettes ont constitué les principaux axes de cette cérémonie qui s’est achevée par un défilé des étudiants selon les différentes filières.

Dans la même catégorie