GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

BARCELONE-NAPLES EN LDC : À KALIDOU KOULIBALY D’EN TIRER PROFIT


  6 Août      11        Sport (4227),

   

Dakar, 6 août (APS) – Le défenseur sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, aura l’occasion de lever les derniers doutes sur sa future possible destination, lors de son match contre le FC Barcelone pour la manche retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions (LDC).

Même s’il a eu plusieurs fois l’occasion de montrer sa valeur, cette rencontre de Koulibaly contre l’un des meilleurs clubs d’Europe sera scrutée beaucoup plus que ses précédents matchs par les équipes désireuses de l’acquérir lors de ce marché estival.

Barcelone-Naples aura lieu samedi à 19 heures GMT.

Selon des sources italiennes, le défenseur sénégalais coté à 100 millions d’euros (plus de 65 milliards de francs CFA) pourrait quitter Naples pour 10 millions d’euros de moins (environ 6,5 milliards de francs CFA).

Après une saison 2019-2020 durant laquelle où il n’a pas réussi à afficher son meilleur visage à cause des blessures notamment, le défenseur sénégalais aura l’occasion de pousser les décideurs des clubs européens à se précipiter pour le transférer à leur équipe.

A Manchester City, le coach Pep Guardiola n’a jamais fait mystère de sa volonté d’avoir dans son club l’ancien joueur du FC Metz (France) et du RC Genk (Belgique), qui a passé cinq saisons au Napoli.

Après avoir réussi à passer entre les gouttes du fair-play financier, les Citizens ont les moyens économiques de faire venir un autre footballeur, d’autant plus qu’en défense centrale ils ont décidé de laisser partir l’Espagnol Eric García.

Ils ont déjà recruté le Néerlandais Nathan Aké, ancien joueur de Chelsea et de Bournemouth, mais il reste encore de la place pour Kalidou Koulibaly.

Aké a de très bonnes qualités, mais il est encore tendre pour la prestigieuse LDC, quête ultime de Pep Guardiola à Manchester City.

L’Argentin Nicolas Otamendi, en fin de contrat et âgé de 32 ans, n’a pas donné toutes les assurances durant ces dernières années.

Chez le rival Manchester United, qualifié en Ligue des champions, la défense centrale reste à construire si l’on tient compte des errements constatés et matérialisés par un grand nombre de buts encaissés au cours de la saison.

L’arrivée du défenseur anglais Harry Maguirre en août 2019, en provenance de Leicester City pour 87 millions d’euros (57 milliards de francs CFA), ne résout pas les problèmes.

Au contraire, le néo-capitaine des Red Devils a alterné cette saison le bon et le très mauvais, poussant les commentateurs anglais à appeler à des renforts défensifs.

Or ni Luke Shaw ni l’Ivoirien Eric Bailly, les autres défenseurs centraux mancuniens, n’ont donné la preuve qu’on pouvait compter sur eux durant ces dernières semaines.

Manchester United est dans le même temps en passe de résoudre ses problèmes offensifs avec un trio d’attaquants comprenant les Anglais Rashford et Greenwood, mais aussi le Français Anthony Martial.

Au cours de la saison 2019-2020, ce trio des Red Devils, Martial, Rashford et Greenwood, a marqué 39 buts contre 36 pour la référence en la matière, celui de Liverpool constitué de Mané, Salah et Firmino.

D’où la nécessité de chercher un équilibre en défense, notamment au niveau central, pour accompagner cette jeune pousse et bâtir un milieu avec le Français Paul Pogba et le Portugais Bruno Fernandes, devenu très compétitif.

Dans la même catégorie