GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

BENIN: Concertation autour du plan national de développement à Dassa-Zoumé


  9 Octobre      41        Développement durable (3775),

   

Porto-Novo, 09 Oct 2017 (ABP)– Les acteurs au développement du département des Collines, réunis à un atelier d’une journée ouvert ce vendredi à Dassa-Zoumé en présence du secrétaire général adjoint du ministère chargé du plan et du développement et du chargé de mission du préfet du département, se concertent sur le Plan national de développement (PND) en cours d’élaboration.
Il s’agira pour les participants de proposer à partir du projet de plan national de développement déjà disponible, des éléments de réponses à des préoccupations précises, pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vivants dans le département des Collines.
Pour y arriver, il faut connaître le rôle et le chronogramme de chaque institution intervenant dans la chaîne de développement de ce département et les résultats qu’on peut attendre d’eux.
Pour Chantal Deffodji, chargée de mission du préfet du département des Collines, « les participants doivent s’évertuer à faire ressortir les réelles aspirations des populations du département en matière de développement ».
« Ils doivent tenir compte des spécificités de chaque commune du département dans leurs propositions », a-t-elle ajouté.
Le secrétaire général adjoint du ministère chargé du plan et du développement, Alice Tossou Yaro, a précisé pour sa part que  » le PND est un document élaboré pour huit ans, à cheval entre deux mandats présidentiels et qui projette la vision de développement des populations d’un pays.
Elle a fait comprendre qu’il est beaucoup plus élargi que le programme d’action du gouvernement qui n’est que le reflet de la planification des actions d’un gouvernement.
A l’issue d’une présentation de la structure du plan national de développement, les participants ont été répartis en groupe pour adapter les propositions contenues dans le projet aux réalités de leurs communautés.
ABP/EG/AE/DKJ/AE

Dans la même catégorie