GNA Major Mahama: My brother was not among the alleged ‘killers’-witness GNA Government Committed to Building Educational Infrastructure- MCE GNA IYes Foundation donates to Lil Win’s GMIS ACP Visite de travail à Kinshasa du secrétaire général de FICR ACP Le gouvernement appelé à créer un écosystème entrepreneurial incitatif pour les jeunes entrepreneurs ACP Eugène Diomi Ndongala libéré sous conditions GNA Vodafone Ghana launches 4G to provide faster data services GNA Ghana’s macroeconomic outlook better than five years ago – IMF GNA Environmental disaster crawling into UWR « As you sow, so shall you reap » AIP Salon du livre de Paris 2019 : La Côte d’Ivoire explique l’absence du stand Pavillon des lettres d’Afrique

BENIN: Concertation autour du plan national de développement à Dassa-Zoumé


  9 Octobre      47        Développement durable (3794),

   

Porto-Novo, 09 Oct 2017 (ABP)– Les acteurs au développement du département des Collines, réunis à un atelier d’une journée ouvert ce vendredi à Dassa-Zoumé en présence du secrétaire général adjoint du ministère chargé du plan et du développement et du chargé de mission du préfet du département, se concertent sur le Plan national de développement (PND) en cours d’élaboration.
Il s’agira pour les participants de proposer à partir du projet de plan national de développement déjà disponible, des éléments de réponses à des préoccupations précises, pour l’amélioration des conditions de vie des personnes vivants dans le département des Collines.
Pour y arriver, il faut connaître le rôle et le chronogramme de chaque institution intervenant dans la chaîne de développement de ce département et les résultats qu’on peut attendre d’eux.
Pour Chantal Deffodji, chargée de mission du préfet du département des Collines, « les participants doivent s’évertuer à faire ressortir les réelles aspirations des populations du département en matière de développement ».
« Ils doivent tenir compte des spécificités de chaque commune du département dans leurs propositions », a-t-elle ajouté.
Le secrétaire général adjoint du ministère chargé du plan et du développement, Alice Tossou Yaro, a précisé pour sa part que  » le PND est un document élaboré pour huit ans, à cheval entre deux mandats présidentiels et qui projette la vision de développement des populations d’un pays.
Elle a fait comprendre qu’il est beaucoup plus élargi que le programme d’action du gouvernement qui n’est que le reflet de la planification des actions d’un gouvernement.
A l’issue d’une présentation de la structure du plan national de développement, les participants ont été répartis en groupe pour adapter les propositions contenues dans le projet aux réalités de leurs communautés.
ABP/EG/AE/DKJ/AE

Dans la même catégorie