NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Bénin: Cotonou abrite la 1ère foire aux activités génératrices de revenus autour des aires protégées


Porto-Novo, 13 Nov 2017 (ABP)- Le ministre du cadre de vie et du développement durable, Didier Tonato a procédé ce vendredi sur l’esplanade du stade général Mathieu Kérékou, en présence des autorités du Centre national de gestion des ressources forestières (Cenagref), au lancement de la 1ère édition de la foire aux activités génératrices de revenus (AGR) autour des aires protégées qui vise à offrir des sources alternatives de revenus en lieu et place de l’exploitation des ressources forestières.

L’objectif du financement de cette foire aux AGR, a rappelé le directeur général des eaux et forêts, Koffi Nsia, est de « fournir des sources alternatives de revenus aux communautés riveraines des forêts classées en vue d’améliorer leurs conditions de vie et de réduire la pression humaine sur la faune et la flore sauvages ».

Cette première édition de la foire aux AGR qui va durer trois jours, est placée sous le thème : « les activités alternatives génératrices de revenus : une réponse au Projet de gestion des forêts et terroirs riverains (PGFTR) et le Projet d’appui à la gestion des aires protégées (PAGAP) à la gestion durable des ressources forestières et à la réduction de la pauvreté ».

Le directeur général des eaux et forêts, Koffi Nsia a déclaré que cette foire s’inscrit dans l’exécution d’une série de projets qui visent la sauvegarde des ressources fauniques dont le projet de gestion des forêts et terroirs riverains (PGFTR) et le projet d’appui à la gestion des aires protégées (PAGAP).

Selon lui, la gestion des ressources forestières ne peut être possible qu’en combattant le manque d’emploi, le sous-emploi et la pauvreté car, soutient-il, « les communautés les plus pauvres sont pour la plupart celles dépendantes des forêts ».

Avant de lancer officiellement les activités de cette foire, le ministre du cadre de vie, Didier Tonato a souligné que l’initiative prend en compte 4.051 bénéficiaires et est sa mise en œuvre s’élève à environ un million de francs cfa. » Ce projet concerne les porteurs de microprojets qui sont au sein des populations des villages riverains des 19 massifs forestiers et des 02 terroirs riverains couverts par le PGFTR-FA », a renchéri le ministre Tonato.

La représentante résidente de la Banque mondiale, Katrina Sharkey a saisi l’occasion pour féliciter le gouvernement du Bénin pour l’organisation mise en place dans les zones d’intervention de ces deux projets. Elle a renouvelé la disponibilité de la Banque mondiale à appuyer le Bénin dans l’extension de ses activités à d’autres régions du pays.
Soulignons que la foire des AGR dure du 10 au 13 novembre prochain.

ABP/CG/DKJ/AE

Dans la même catégorie