AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Bénin : La 01ère édition du festival des femmes chanteuses de la musique moderne d’inspiration traditionnelle lancée


  21 Avril      32        Arts & Cultures (2423), Musique (449),

   

Porto-Novo, 21 avril 2015 (ABP) –  M. Marcel Zounon, représentant le directeur du Fonds d’aide à la culture, a procédé au lancement officiel des manifestations de la 01ère édition du festival des femmes chanteuses de la musique moderne d’inspiration traditionnelle, dimanche, à l’espace scénique de la troupe de ballets et danses << Les super- Anges Hwendo Nabua >>, sis au quartier Adjra-Hounvè de Pahou.

Réunissant plusieurs acteurs du monde culturel béninois, la 01ère édition du festival des femmes chanteuses de la musique moderne d’inspiration traditionnelle a marqué plus d’un.

Plusieurs troupes et compagnies de danses ont revisité le riche patrimoine immatériel (Danses, chants et rythmes) du Bénin au cours de leur passage sur scène.

Beau et très riche, ce spectacle dédié à la femme intervient pour célébrer la gente féminine mais aussi pour valoriser la musique moderne d’inspiration traditionnelle des femmes du Bénin, a fait savoir M. Marcel Zounon, représentant le Fonds d’aide à la culture.

Scène ouverte aux démonstrations musicales, le festival, selon la présidente, Mme. Epiphanie Mitonhouanton, est né dans l’extrême urgence pour combler un vide afin d’encourager et de promouvoir les
femmes chanteuses.

Au-delà des compagnies et troupes de danses, des chanteuses béninoises, telles que Norberka, Zérina Adjéoda, Princesse Sika et Sèna Joye ont enflammé le public venu massivement soutenir l’initiative.

Occasion également pour le directeur de ladite troupe, M. Koffi Aladé, de faire la remise officielle de trente-cinq (35) conventions de vente de parcelles aux danseurs assidus évoluant dans ce réseau depuis plusieurs années.

<<Faire aussi des danseurs béninois propriétaires de parcelles >>, tel est le but principal qui a motivé M. Koffi Aladé à acheter un domaine de cinq (05) hectares au quartier Adjra-Hounvè de Pahou.

Après le morcellement du terrain, suivi d’établissement des papiers administratifs (signature des conventions de vente), M. Koffi Aladé a jugé très important de faire la remise officielle des parcelles aux
danseurs de la troupe de ballets et danses <<Les super-Anges Hwendo Nabua>>.

Ils sont au total 35 danseurs à entrer en possession des terrains en présence des parents, amis, élus locaux et même le maire de la commune de Ouidah, M. Sévérin Adjovi.  Ce dernier a  salué l’initiative de Koffi Aladé et l’encourage à aller dans la réalisation de ses projets.

Dans la même catégorie