MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Bénin: La commune d’Aplahoué dispose de son budget primitif 2018 réglé par la tutelle


  17 Avril      32        Economie (23980), Finance (3780), Société (49939),

   

Porto-Novo, 17 Avr 2018 (ABP)– Le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, avec l’appui du comité départemental en charge de l’étude des documents budgétaires, a présenté, lundi à la salle de conférence de la préfecture aux conseillers communaux et membres de la société civile d’Aplahoué, le budget de cette commune réglé par la tutelle.
A l’entame de la séance, le préfet a rappelé le contexte qui a concouru à la non adoption par les conseillers communaux du budget primitif exercice 2018 de la commune d’Aplahoué au 31 mars 2018.
Pour Christophe Mègbédji, il revient à la tutelle et ceci conformément à la loi n°98-007 du 15 janvier 1999 portant régime financier des communes en République du Bénin, de régler le budget et de le mettre en exécution.
Equilibré en recettes et dépenses à la somme de deux milliards deux cent soixante-onze millions huit cent soixante-seize mille neuf cent quatre-vingt-deux (2 .271.876.982) francs CFA, le budget réglé exercice 2018 de la commune d’Aplahoué prend en compte certains projets notamment dans les secteurs du transport rural, l’environnement, le tourisme et la communication.
Toujours dans le document du budget primitif exercice 2018 réglé, les ressources propres à mobiliser au cours de cette année s’élèvent à quatre cent trente-huit millions huit cent douze mille trois cent cinquante-trois (438 812 353) francs CFA.
Selon le porte-parole du comité départemental en charge de l’étude des documents budgétaires, Cyrille Yèyè, dans le budget réglé de la commune d’Aplahoué, les prévisions inscrites répondent aux exigences fixées par la lettre de cadrage du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale.

Pour Cyrille Yèyè, ces prévisions ont tenu compte des performances et des réalisations de la commune sur les années 2014, 2015 et 2016 notamment en ce qui concerne la mobilisation des ressources propres de la commune.
Ainsi, sur ces trois années, les lignes budgétaires ayant connu une variation de plus de 10% sont celles des frais de recasement, les taxes de développement local, la contribution foncière des propriétés bâties et non bâties, les autres impôts directs et taxes assimilées, les patentes et licences puis les redevances par les fermiers.
ABP/CBA/DKJ/AE

Dans la même catégorie