AIP Le CHR rassure sur sa volonté à devenir un centre de santé d’excellence AIP Des assistantes de directions se forment à la sauvegarde de données numériques AIP Côte d’Ivoire/ En fin de mission les ambassadeurs des Pays-Bas et de Belgique font leurs adieux au président Ouattara INFORPRESS Porto Novo: Borboleta “tuta absoluta” dizima culturas de tomate e repolho com prejuízos de milhares de contos INFORPRESS Fogo: Master plan de turismo das ilhas do Fogo e da Brava identifica duas dezenas de projectos prioritários AIP Côte d’Ivoire/ La seconde phase d’un projet de prévention contre les grossesses non désirées lancée à Méagui AIP Un mort et un blessé dans une collision de motos AIP Consultation populaire sur les causes des crises sociales à Divo APS POUR UNE ÉVALUATION DES PROGRAMMES DE GRATUITÉ DE LA CMU AIP Lancement à San Pedro des travaux d’aménagement d’espaces publics

Bénin: La ministre Bintou Chabi Adam Taro s’imprègne des réalités du sous-secteur de la famille et des affaires sociales


  16 Novembre      84        Economie (24310), Finance (3799), Société (50778),

   

Porto-Novo, 16 Novembre 2017 (ABP)– Le ministre de la famille, des affaires sociales et de la microfinance, Mme Bintou Chabi Adam Taro s’est rendue ce mardi dans les locaux de la direction générale de la famille et des affaires sociales où, elle a échangé avec le personnel en vue de s’imprégner des conditions de travail dans ce sous-secteur.

Situant le contexte de cette visite, la directrice générale de la famille et des affaires sociales (DGFAS), Mèmouna Baboni a fait savoir qu’il s’agit, pour le ministre ainsi nouvellement nommé, de prendre connaissance du domaine de la famille et des affaires sociales, partager en quelques minutes ses réalités et donner des orientations fermes pour la recherche de solutions durables aux problèmes que vit le sous-secteur.
Les représentants des partenaires sociaux ont saisi l’occasion pour porter à l’attention de leur ministre de tutelle, les préoccupations du personnel qui ont trait essentiellement, aux conditions de travail, à la révision du plan de formation, aux primes et à la dotation en carburant. les responsables syndicaux ont aussi souhaité que le ministre s’installe au sein des locaux prévus pour abriter le ministère de la famille, des affaires sociales et de la microfinance.
A toutes ces préoccupations, Mme Bintou Chabi Adam Taro a rassuré et invité le personnel à l’amour. « Quelles que soient les difficultés, nous devons nous mettre ensemble et nous tenir la main dans la main pour travailler véritablement et sortir les couches les plus vulnérables de leur situation. Nous devons donc travailler dans l’amour, la paix, la joie pour réussir les actions que projette le chef de l’Etat », a-t-elle exhorté.
Toutefois, elle a pris l’engagement d’être régulière dans l’enceinte de la direction générale de la famille et des affaires sociales (DGFAS), assurant par ailleurs que le travail se fera dans la continuité de ce qui est bien et ce qui ne l’est pas encore, sera corrigé avec le soutien du chef de l’Etat, Patrice Talon.
La DGFAS, Mèmouna Baboni a quant à elle, réitéré la disponibilité de ses collaborateurs à mettre en application toutes les instructions et les orientations venant de la ministre pour, dit-elle, un réel nouveau départ de ce secteur.
Notons que la direction générale de la famille et des affaires sociales est assignée d’une mission de service public visant à protéger les couches vulnérables. Elle apporte également la manifestation de la solidarité nationale aux démunis.
Ex-ministère de la famille, la DGFAS compte 76 agents répartis dans trois directions techniques ainsi que dans trois bureaux de relais des directions centrales.

ABP/CG/DKJ/AE

Dans la même catégorie