INFORPRESS Porto Novo: 18 mil contos investidos na remodelação e alargamento da rede de baixa tensão em menos de um ano ANGOP BEPC 2019 : début des examens dans la région de Zinder avec 18.568 candidats ANGOP L’Angola continue à donner priorité à l’agriculture et à la pêche pour lutte contre la faim ANGOP CAN2019: Le Président de la République félicite l’équipe angolaise de football ANGOP CAN2019: L’Angola arrache un nul face à la Tunisie INFORPRESS Santo Antão/Porto Novo: Projectos ligados à mobilização de água à volta de 30 mil contos na recta final INFORPRESS Environ 150 Capverdiens se rendent en Chine cette année pour assister à des séminaires dans divers domaines INFORPRESS Santo Antão: de grands événements nationaux rejoignent l’usine de carreaux pour “libérer” le Cabo Verde du plastique GNA Tunisian referee to handle Ghana\Benin game GNA Ensure that laws regulating foreign retail trade are enforced -GEDA

BENIN : Le diagnostic des investissements agricoles de Savè validé


  30 Août      33        Agriculture (2909),

   

Porto-Novo, 30 Août 2017 (ABP)- Un atelier de validation du diagnostic des investissements agricoles de la commune de Savè dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui au développement agricoles des Collines (PADAC) a réuni, ce mardi à la salle de réunion de la commune plusieurs acteurs du monde agricole, des conseillers communaux, des éleveurs et des groupements de femmes.
Selon le coordonnateur du Projet, Bertin Tamégnon, cet atelier vise à valider l’état des lieux réalisé par le bureau OTD/BNETD mandaté par le projet pour rendre disponible un plan d’action détaillé et affiné basé sur la promotion des filières agricoles définies dans le plan stratégique de développement du secteur agricole et dans le Programme d’action du gouvernement (PAG).
A la lumière de l’exposé présenté par le groupement OTD/BNETD sur le contenu du rapport, il ressort que les filières riz, anacarde, soja ainsi que celles de la viande et du lait sont confrontées à d’énormes difficultés dans la commune de Savè. Ces difficultés ont pour nom le faible rendement, la faible maîtrise des techniques de production du riz, la non maîtrise de l’eau, le changement climatique avec une longue sécheresse, la faible viabilisation de certains sites de pépinières du fait de la pénurie d’eau, le faible taux de réussite des greffages, la faible utilisation des semences améliorées et les conflits entre éleveurs et agriculteurs liés à l’insuffisante gestion de la transhumance.
En vue d’une meilleure promotion de ces filières dans la commune de Savè, il urge pour le groupement OTD/BNETD de réaliser des aménagements sommaires de bas-fonds, former des producteurs sur les itinéraires techniques du riz, former et installer des producteurs semenciers sélectionnés, créer un dépôt de vente d’engrais, former des pépiniéristes sur le greffage, installer des points d’eau pour les pépiniéristes, construire des couloirs de passage pour les animaux ainsi que des barrages qui serviront d’abreuvoir pour les animaux.
Sous réserve des observations et amendements des participants, le rapport a été validé. Le premier adjoint au maire de Savè, Aquilas Dossoumou, n’a pas tari de mots pour remercier le bureau d’études pour le travail abattu.
ABP/BKM/JFH/AE

Dans la même catégorie