MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Bénin: les élèves d’Aplahoué sensibilisés sur les impacts des VBG sur le maintien de la fille à l’école et l’autonomisation de la femme


  15 Mars      61        LeaderShip Feminin (410), Société (47597),

   

Porto-Novo, 15 Mars 2017 (ABP)– Les organisations non gouvernementales CERADID et GAJES en collaboration avec le Centre de promotion sociale d’Aplahoué et la mairie de la localité, ont organisé  lundi dans le cadre de la journée internationale de la femme une sensibilisation grand public au profit des élèves de la commune sur le thème : « Violences basées sur le genre (VBG), quelles conséquences sur le maintien de la fille à l’école et l’autonomisation de la femme».
Il s’agit pour les organisateurs d’améliorer à travers cette sensibilisation grand public les compétences en lecture chez les enfants notamment les filles en créant des environnements d’apprentissage sécurisants par la réduction des taux de violences basées sur le genre.
Selon le communicateur, Francis Dadégnon, le projet ’’Vikanxixo II’’ a été initié suite à de nombreux constats liés entre autres à l’incapacité des enfants à lire les outils de sensibilisation et de vulgarisation mis à leur disposition par le projet ’’Vikanxixo’’.
Pour l’USAID, partenaire technique et financier dudit projet, c’est pour répondre à cette incapacité des élèves à lire les pamphlets mis à leur disposition pour continuer l’apprentissage de leurs droits et devoirs qu’il a été ajouté à la seconde phase le volet apprentissage de la lecture afin de relever leur niveau pour mieux approprier leurs droits.
Par ailleurs, pour le communicateur, la présente sensibilisation éducative vise aussi à informer davantage les participants des conséquences que les violences basées sur le genre ont sur le maintien des écoliers et écolières, notamment les filles dans le cursus scolaire et leur autonomisation sur le plan socio-économique plus tard.
Lors du débat qui a suivi la communication, les participants après avoir promis à l’unanimité mettre en pratique les informations reçues, ont entre autres, souhaité que les parents prodiguent de sages conseils à leurs enfants en vue d’éviter les cas de déviance sociale ; informent, sensibilisent et dialoguent avec les enfants sur les bonnes pratiques. Ils ont également plaidé pour que les filles changent de comportement afin de faire partie des élites et mériter leur place au sein de la société.
Pour finir, Francis Dadégnon a invité tous les participants à dénoncer les cas, auteurs et complices des violences basées sur le genre pour que les lois et textes en vigueur au Bénin soient respectés afin de décourager ces genres de personnes.
Il faut souligner que le chef du Centre de promotion sociale d’Aplahoué, Eulaud Baba, qui ne cesse d’œuvrer pour la réduction des VBG dans la commune, a remercié les ONG GAJES et CERADID qui ont choisi le CPS Aplahoué comme partenaire du projet ’’Vikanxixo II’’.

ABP/CBA/TB/AE

Dans la même catégorie