STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Bénin: les élèves d’Aplahoué sensibilisés sur les impacts des VBG sur le maintien de la fille à l’école et l’autonomisation de la femme


  15 Mars      68        LeaderShip Feminin (457), Société (50767),

   

Porto-Novo, 15 Mars 2017 (ABP)– Les organisations non gouvernementales CERADID et GAJES en collaboration avec le Centre de promotion sociale d’Aplahoué et la mairie de la localité, ont organisé  lundi dans le cadre de la journée internationale de la femme une sensibilisation grand public au profit des élèves de la commune sur le thème : « Violences basées sur le genre (VBG), quelles conséquences sur le maintien de la fille à l’école et l’autonomisation de la femme».
Il s’agit pour les organisateurs d’améliorer à travers cette sensibilisation grand public les compétences en lecture chez les enfants notamment les filles en créant des environnements d’apprentissage sécurisants par la réduction des taux de violences basées sur le genre.
Selon le communicateur, Francis Dadégnon, le projet ’’Vikanxixo II’’ a été initié suite à de nombreux constats liés entre autres à l’incapacité des enfants à lire les outils de sensibilisation et de vulgarisation mis à leur disposition par le projet ’’Vikanxixo’’.
Pour l’USAID, partenaire technique et financier dudit projet, c’est pour répondre à cette incapacité des élèves à lire les pamphlets mis à leur disposition pour continuer l’apprentissage de leurs droits et devoirs qu’il a été ajouté à la seconde phase le volet apprentissage de la lecture afin de relever leur niveau pour mieux approprier leurs droits.
Par ailleurs, pour le communicateur, la présente sensibilisation éducative vise aussi à informer davantage les participants des conséquences que les violences basées sur le genre ont sur le maintien des écoliers et écolières, notamment les filles dans le cursus scolaire et leur autonomisation sur le plan socio-économique plus tard.
Lors du débat qui a suivi la communication, les participants après avoir promis à l’unanimité mettre en pratique les informations reçues, ont entre autres, souhaité que les parents prodiguent de sages conseils à leurs enfants en vue d’éviter les cas de déviance sociale ; informent, sensibilisent et dialoguent avec les enfants sur les bonnes pratiques. Ils ont également plaidé pour que les filles changent de comportement afin de faire partie des élites et mériter leur place au sein de la société.
Pour finir, Francis Dadégnon a invité tous les participants à dénoncer les cas, auteurs et complices des violences basées sur le genre pour que les lois et textes en vigueur au Bénin soient respectés afin de décourager ces genres de personnes.
Il faut souligner que le chef du Centre de promotion sociale d’Aplahoué, Eulaud Baba, qui ne cesse d’œuvrer pour la réduction des VBG dans la commune, a remercié les ONG GAJES et CERADID qui ont choisi le CPS Aplahoué comme partenaire du projet ’’Vikanxixo II’’.

ABP/CBA/TB/AE

Dans la même catégorie