INFORPRESS Plataforma das ONG quer apoio dos jornalistas no combate ao estigma e discriminação dos toxicodependentes GNA Youth Parliament concept to prepare youth for future leadership GNA Public advised to get NHIA handbook to clear misconceptions GNA MiDA supports 200 young women for Internship and Mentoring Programme ACI CONGO: DINGA-DZONDO SOLLICITE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE POUR RELEVER LES DÉFIS LIES AUX CATASTROPHES NATURELLES ANP Mines: Le gouvernement accorde cinq permis de recherche de l’or et des métaux précieux dans le Nord du pays ANP Niger: Les Ecoles normales d’instituteurs changent de statut juridique pour la qualité des enseignements ANP Vers l’installation d’une usine d’affinage d’or à Niamey MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

BENIN: Les projets de statuts particuliers des corps des enseignants du premier degré et des agents de la police environnementale en étude


Porto-Novo, 08 Nov 2017 (ABP)- Le directeur de cabinet de la ministre en charge du travail, David Vidéhouénou a procédé ce mardi à Cotonou, à l’ouverture de la session extraordinaire de l’année 2017 du Comité consultatif paritaire de la fonction publique(CCPFP) qui va se pencher sur les actes portant statuts particuliers des corps des enseignants du premier degré et celui des agents de la police environnementale.

La rencontre revêt, selon M. David Vidéhouénou, d’une importance capitale car elle réunit autour des actes portant statuts particuliers deux importantes composantes de l’administration en particulier de la police environnementale qui n’a pas fait l’objet d’une organisation appropriée et n’a pas été dotée de statuts particuliers à l’instar des autres corps de police et assimilés.

« C’est pour y remédier que le comité consultatif paritaire de la fonction publique est invité à donner son avis technique au terme de ses travaux sur l’avant-projet de décret portant statuts particuliers des corps des personnels de la police environnementale », a précisé le directeur de cabinet du ministre du travail.

Le comité se penchera également au cours des trois jours de travaux sur les articles 3, 34, 44 et 49 du décret n°2015-593 du 21 novembre 2015 portant statuts particuliers des corps des personnels enseignants de l’enseignement du premier degré qui, selon David Vidéhouénou, pose quelques difficultés et contrariétés que l’expertise avérée du CCPFP contribuera à résorber.

Quant au représentant des centrales syndicales, Michel Kissi, il a expliqué que le statut particulier ou général d’agent de l’Etat est un instrument juridique, qui planifie et organise l’évolution de la carrière des agents de l’Etat.

« Et, si cet instrument juridique est mal cadré son application sur le terrain posera donc de problème », a-t6il souligné avant d’exhorter les commissaires du comité à produire pour le corps des agents du cadre de vie un statut particulier digne du nom au cours de ces assises.

CG/DKJ/AE

Dans la même catégorie