MAP Elections en RDC : l’UA demande « la suspension de la proclamation des résultats définitifs » GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health

BENIN: Les stratégies et actions de la CoForMo passées en revue à Savè


   

Porto-Novo, 08 Nov 2017 (ABP)- Un stage de formation sur les stratégies et les actions de la Communauté forestière du Moyen-Ouémé (CoForMo) a mobilisé mardi à la salle de conférence de l’hôtel de ville de Savè, des cadres des services techniques des mairies des communes membres de la structure, en présence du maire, Timothée Biaou et des acteurs de la gestion des ressources naturelles à la base.

Cet atelier, à en croire le directeur des services intercommunaux (SDI) de la Communauté forestière du Moyen-Ouémé (CoForMo), Mesmin Agboton, vise à amener les cadres des services techniques des communes de Tchaourou, Ouessè, Savè, Glazoué et Dassa à mieux connaître la structure, son mode de financement, son fonctionnement et ses différentes actions.

Pour le maire Timothée Biaou et par ailleurs président en exercice de la CoForMo, la réunion de de Savè traduit la volonté et l’engagement ferme du pouvoir central à mettre en place un outil de gestion durable des ressources forestières au service du développement des communes du Moyen-Ouémé.

Pendant plus de trois (03) heures d’horloge, le facilitateur de la séance et colonel des eaux et forêts à la retraite, Mathias Tossou a entretenu l’assistance sur le contexte et la justification de la création de la CoForMo, son cadre juridique, son objectif, ses contraintes, ses partenaires et son organisation.

Quant au directeur des services intercommunaux de la structure, Mesmin Agboton, il est revenu sur les contraintes liées surtout au non-paiement des contributions des communes membres mettant en mal la tenue régulière des activités statutaires et les activités propres à la CoForMo, la mauvaise perception de la CoForMo dans son environnement et les divers conflits enregistrés.

Faut-il le rappeler, la CoForMo a pour ambition d’assurer la gestion durable des ressources forestières du domaine protégé de l’espace du Moyen-Ouémé de ses communes membres en vue de la production du bois-énergie et du développement local.

BKM/DKJ/AE

Dans la même catégorie