APS PLUS DE 42% DES MÉNAGES RURAUX ONT ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ (OFFICIEL) AIP Côte d’Ivoire/Le centre de santé urbain de Bonon réhabilité Bonon APS FÊTE DU 4 AVRIL : LE PRÉFET DE MBOUR VEUT « UN DÉFILÉ INCLUSIF ET POPULAIRE » AIP Côte d’Ivoire/ SIFCA aux côtés de jeunes mobilisés pour l’environnement et le climat (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire/Un militaire abattu par des coupeurs de route à Bouna APS SÉCURISATION DES MARCHÉS : UN PROGRAMME D’URGENCE DE 300 MILLIONS AIP Côte d’Ivoire/ Pose de la première pierre d’une nouvelle maternité à Bonon APS UN SPÉCIALISTE RELÈVE UN « MANQUE CRIARD DE CHIRURGIENS-DENTISTES’’ APS L’ISLAMOPHOBIE PRÉOCCUPE LES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS ISLAMIQUES DU SÉNÉGAL ET L’OCI MAP Sérénité et esprit positif guident la participation marocaine à la 2ème table ronde de Genève

BENIN: Les stratégies et actions de la CoForMo passées en revue à Savè


   

Porto-Novo, 08 Nov 2017 (ABP)- Un stage de formation sur les stratégies et les actions de la Communauté forestière du Moyen-Ouémé (CoForMo) a mobilisé mardi à la salle de conférence de l’hôtel de ville de Savè, des cadres des services techniques des mairies des communes membres de la structure, en présence du maire, Timothée Biaou et des acteurs de la gestion des ressources naturelles à la base.

Cet atelier, à en croire le directeur des services intercommunaux (SDI) de la Communauté forestière du Moyen-Ouémé (CoForMo), Mesmin Agboton, vise à amener les cadres des services techniques des communes de Tchaourou, Ouessè, Savè, Glazoué et Dassa à mieux connaître la structure, son mode de financement, son fonctionnement et ses différentes actions.

Pour le maire Timothée Biaou et par ailleurs président en exercice de la CoForMo, la réunion de de Savè traduit la volonté et l’engagement ferme du pouvoir central à mettre en place un outil de gestion durable des ressources forestières au service du développement des communes du Moyen-Ouémé.

Pendant plus de trois (03) heures d’horloge, le facilitateur de la séance et colonel des eaux et forêts à la retraite, Mathias Tossou a entretenu l’assistance sur le contexte et la justification de la création de la CoForMo, son cadre juridique, son objectif, ses contraintes, ses partenaires et son organisation.

Quant au directeur des services intercommunaux de la structure, Mesmin Agboton, il est revenu sur les contraintes liées surtout au non-paiement des contributions des communes membres mettant en mal la tenue régulière des activités statutaires et les activités propres à la CoForMo, la mauvaise perception de la CoForMo dans son environnement et les divers conflits enregistrés.

Faut-il le rappeler, la CoForMo a pour ambition d’assurer la gestion durable des ressources forestières du domaine protégé de l’espace du Moyen-Ouémé de ses communes membres en vue de la production du bois-énergie et du développement local.

BKM/DKJ/AE

Dans la même catégorie