GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE) ANP Trafics : Nous avons pour défis communs de joindre nos luttes (Premier ministre italien) MAP Mali: Lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels, fruit de la coopération avec la HACA du Maroc AGP Kindia : Le ministre de l’ENA inaugure un Collège dans la CR de Samayah

BENIN : Protos boucle son projet d’appui à la décentralisation des services d’eau potable, hygiène et assainissement


Porto-Novo, 09 Déc.2016 (ABP) – Démarré en 2013, le projet d’appui à la décentralisation des services d’eau potable, hygiène et assainissement dans les départements de l’Atacora et de la Donga, a été clôturé vendredi à la faveur d’un atelier initié à cet effet à la salle de réunion de la Préfecture de Natitingou sous la houlette de Mme le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, en présence du représentant résident au Bénin de Protos Harald Van der Hoek et de tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre dudit projet.

Financé par la facilité africaine de l’eau et administrée par la banque africaine de développement, l’alliance Wash néerlandaise, les communes bénéficiaires et Protos, ce projet aura permis en 4 ans la réalisation de 67 forages, 12 latrines et bien d’autres activités.

Pour garantir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement de base aux 13 communes de l’Atacora et de la Donga et leur permettre également d’assumer pleinement leurs compétences et d’être capables de mobiliser des financements non nationaux, des sessions de renforcement de capacités ont été aussi menées dans la mise en œuvre du projet à l’intention des acteurs du secteur privé, des autorités locales, et des services déconcentrés de l’Etat.

Pour le représentant résident au Bénin de Protos Harald van der Hoek, le projet a permis de constater qu’il existe des forces mais aussi des faiblesses et que la responsabilité incombe dorénavant aux communes pour relever les défis qui existent encore.

Tout en soulignant que l’on peut faire confiance aux communes dans la gestion de l’eau, Harald van der Hoek s’est réjoui du respect des objectifs et du délai de la mise en œuvre du projet.

Entre remerciements, satisfaction et fierté, le maire de la commune de Matéri, Sambiéni Sorikoua a, au nom de ses pairs, reconnu le rôle important et indispensable que Protos a joué dans l’autonomisation des communes dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Au-delà du sentiment du travail bien fait, le coordonnateur du projet, Ousmane Kora, a souhaité que l’expérience soit étendue aux autres communes du Bénin avec la prise en compte d’autres secteurs afin que le sous-développement cesse d’être une fatalité.

Mme le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, a salué quant à elle, le sérieux qui a caractérisé le projet qui, à l’en croire, a permis aux populations les plus démunies des deux départements d’avoir accès à l’eau potable. Au nom du gouvernement béninois, l’autorité préfectorale a lancé un vibrant appel aux partenaires afin que les 77 communes du Bénin soient couvertes. Elle a réitéré l’engagement et la disponibilité de l’Etat à accompagner toutes les bonnes volontés pour la duplication du projet LEauCAL.

IM/TB/JG

Dans la même catégorie