LINA NAYMOTE Takes Reconciliation Confab To Bong, Margibi MAP Addis-Abeba: La MGPAP récompensée par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale pour sa politique de proximité et la bonne gouvernance MAP Amnesty dénonce des « expulsions massives illégales » de Subsahariens en Algérie LINA Man, 48, Detained For Allegedly Raping Foster Daughter LINA Police Begin Search For Murder Suspect In Bong LINA Foreign Ministry Bids Farewell To Late Career Diplomat Bruce MAP Messahel est une « honte » pour la la diplomatie algérienne (militants) MAP Le Maroc prend part au Caire aux travaux du congrès de la Fédération Internationale des Femmes d’Affaires et Professionnelles MAP Le Niger, la RCA et le Tchad enregistrent le taux le plus élevé de prévalence des mariages des enfants dans le monde LINA Brumskine Alleges ‘Constitutional Breaches’ In October 10 Polls

BENIN: Sensibilisation à Natitingou sur les offres et stratégies commerciales des opérateurs GSM


  5 Octobre      52        Société (30864),

   

Porto-Novo, 05 Oct 2017 (ABP)- L’Autorité de régulation de la communication électronique et de la poste (ARCEP-Bénin) en partenariat avec l’Association pour la sensibilisation, la promotion et la défense des droits humains (ASP-DDH), a organisé mercredi à Natitingou, un atelier d’information à l’endroit des ONG et des associations communautaires actives dans les départements de l’Atacora et de la Donga sur les offres des opérateurs de téléphonie mobile.

Cet atelier, précise-t-on, s’inscrit dans le cadre d’un projet global de sensibilisation des organisations non gouvernementales et des associations communautaires au niveau local sur les offres et les stratégies commerciales des opérateurs GSM. Il vise notamment à induire un changement de comportement des consommateurs dans l’utilisation des offres proposées par les opérateurs de téléphonie mobile au Bénin.

Soulignant la place de choix qu’occupent dorénavant les opérateurs de téléphonie mobile de type GSM dans le quotidien des Béninois, le responsable régional de l’ASP-DDH, Aboubakary Moumouni Moussa a indiqué que le sentiment général est que les consommateurs des GSM se sentent duper.

« Cela doit changer grâce aux actions de sensibilisation que doivent poursuivre à la base les acteurs qui ont pris part à cette rencontre », a-t-il ajouté.

Le Représentant du secrétaire exécutif de l’ARCEP, Gildas Houéhoua a rappelé à l’assistance que le rôle de l’ARCEP est de protéger aussi bien les consommateurs, les intérêts des opérateurs que ceux de l’État.

À la suite des communications sur les offres et services des opérateurs installés au Bénin, les représentants des associations communautaires et des organisations de la société civile des départements de l’Atacora et de la Donga ont fustigé les différents désagréments dont sont victimes les consommateurs avec un accent particulier sur les dangers auxquels sont exposées les populations des agglomérations qui abritent les pilonnes GSM.

Ils ont par ailleurs salué cette initiative de l’ARCEP tout en les exhortant à multiplier de telles rencontres pour rendre les consommateurs à même de mieux exercer leur droit.

Pour le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah, les objectifs de cet atelier s’inscrivent parfaitement dans la droite des actions du gouvernement qui, précise l’autorité départementale, a tapé du poing sur la table dans un passé récent pour faire non seulement respecter les droits des consommateurs mais surtout pour révolutionner le monde des GSM au Bénin.

 

ABP/IM/DKJ/AE

Dans la même catégorie


[sam id="2" name="pub pight 1" codes="true"]