AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Bientôt l’introduction des NTIC dans le secteur touristique


  25 Juillet      72        Economie (22929), Téchnologie (909),

   

Kinshasa 25 juillet 2017 (ACP).- Le ministre du Tourisme, Franck Mwedi Malila Apenela, a annoncé l’introduction prochaine dans les services de son ministère, de la nouvelle technologie de l’’information et de la communication (NTIC) pour le rayonnement des activités touristiques de la RDC et pour lutter contre l’informel dans ce secteur, a appris l’ACP mardi de source proche du ministère du Tourisme.
Selon le ministre Apenela, ce système NTIC va permettre de canaliser les richesses touristiques du pays, ajoutant que la RDC est un grand pays qui dispose des grands sites touristiques mais aussi des sites attrayants.
Il a fait savoir qu’une mesure a été prise en ce qui concerne le recouvrement des taxes liées à ce secteur afin que les fonds récoltés soient logés dans le compte du Trésor public en vue de faire la promotion de ce secteur. M. Mwedi Malila a fait remarquer que le gouvernement congolais travaille pour un système de répertoire et identification des faunes et des flores qui manquent dans les jardins botanique et zoologique.
Aussi, a-t-il dit, les touristes sont autorisés à photographier sur les sites en vue de faire de la RDC la première destination touristique de l’Afrique centrale. ACP/Fng/Mat/Fmb

Dans la même catégorie