STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Bientôt une délégation congolaise à Dakar pour le partage de l’expériences dans la recherche


  13 Février      46        Innovation (321),

   

Brazzaville, 14 FEV 2018 (ACI) – L’ambassadrice de la République Sénégalaise au Congo, Mme Batoura Kanté Niang, a échangé avec le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud- Mavoungou, sur la visite prochaine d’une délégation congolaise à Dakar au Sénégal, en vue de partager les expériences.

«Toutes les dispositions ont été prises pour que cette délégation puisse effectuer sa mission dans les meilleures conditions», a rassuré la diplomate sénégalaise. Elle a précisé que cette visite intègre le cadre d’échange d’expériences entre la République sénégalaise et la République du Congo dans le domaine de de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et aussi dans le domaine alimentaire et agricole que dans la cherche océanographique.

«Nous tirerons des profils de l’expérience congolaise en matière de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, mais nous pourrons partager au Congo des expériences du Sénégal dans ces domaines, dans le cadre de la coopération bilatérale et du développement de l’Afrique», a-t-elle indiqué.

Selon Mme Kanté Niang, les meilleurs résultats ne seront trouvés que dans la coopération sud-sud. Parce que, a-t-elle ajouté, «nous avons en partage la même culture et la même sociologie et bien d’autres choses».

Cette délégation de quatre personnes sera conduite par le délégué général de la recherche scientifique, M. Ngamporo Itoua, a-t-on appris.

Dans la même catégorie