GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

BILAN A MI-PARCOURS DES PROJETS FSB ET EJV A KARA


  24 Août      15        Société (23113),

   

Kara, 24 août (ATOP) – L’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB), spécialisée dans les projets communautaires a fait le bilan à mi-parcours des projets dénommés : Emploi pour les Jeunes Vulnérables (EJV) et Filets et Services de Base (FSB), le samedi 22 août à Kara, au cours d’une conférence de presse.

Cette conférence de presse fait suite aux deux ateliers bilans tenus du 17 au 22 août à Kara pour apprécier l’état d’avancement des deux projets.

Cette rencontre a permis de faire le bilan à mi-parcours de la mise en œuvre de ces projets démarrés depuis 2018 pour une durée de quatre ans. Il était également question d’informer l’opinion publique à travers les professionnels des medias, du niveau de réalisation des différentes activités  inscrites dans l’agenda de ces projets financés par la Banque Mondiale et l’Etat togolais.

En effet, les deux projets ont pour but d’assurer aux ménages et aux communautés pauvres un meilleur accès aux infrastructures socio-économiques de base. Ils visent aussi à fournir aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés sur tout le territoire national, à travers les filets sociaux, des opportunités de réaliser les activités génératrices de revenus.

 

La directrice générale de l’ANADEB, Mme Katanga Mazalo Eléonore, s’est d’abord attardée sur l’importance de la tenue de ces deux ateliers bilan qui ont connu la participation de différentes couches socioprofessionnelles dont 1500 membres des communautés bénéficiaires et des ONG d’accompagnement et les cabinets prestataires. Elle a souligné que les deux ateliers avaient pour objectif de réajuster de façon concertée et partagée la stratégie de mise en œuvre des projets conformément à la pandémie du coronavirus (COVID-19) qui continue de sévir.

 

Mme Katanga Mazalo Eléonore a fait savoir que les travaux des deux rencontres qui se sont déroulées tant en salle que sur le terrain ont permis de constater que l’atteinte des objectifs fixés dans le plan de travail et de budget annuel au titre du second trimestre de l’année 2020, a été négativement impactée par la crise sanitaire liée au COVID-19. De même, « plusieurs activités telles que les infrastructures, les cantines scolaires et les transferts monétaires pour ce qui est du projet FSB et les travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO), les formations et la conduite des activités génératrices de revenus, liés au projet EJV, ayant été suspendues, les cibles prévues n’ont pas pu être atteintes », a-t-elle poursuivi. Pour finir ses propos, la directrice de l’ANADEB, s’est dite confiante que toutes les prévisions escomptées pour l’année 2020 seront réalisées. Elle a exprimé sa gratitude aux acteurs impliqués dans l’exécution de ces projets et à la Banque Mondiale pour son soutien technique et financier des initiatives du gouvernement que l’ANADEB pilote en matière d’infrastructures de base, de filets sociaux et d’emploi des jeunes en milieu rural dans le cadre desdits projets.

 

Le coordonnateur du projet EJV, Bakati Wenato Hyacinthe a indiqué que le projet EJV prend en compte 3 aspects, notamment les Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO), les Activités Génératrices de Revenu (AGR) et l’alphabétisation. Il a fait savoir qu’après deux ans de mise en œuvre de ce projet, les résultats obtenus sont encourageants  et laissé entendre que dans le cadre des THIMO, 137 microprojets ont été réalisés sur 200 attendus. Ces projets, a-t-il précisé,  ont touché 9568 jeunes sur 14000 espérés ajoutant que 45% des activités génératrices de revenu sont aussi réalisés. « En outre 624 facilitateurs et 226 coachs ont été engagés pour former les jeunes sur l’entrepreneuriat et accompagner les jeunes porteurs d’activités de revenu pour une durée de 6 mois et pour l’aspect alphabétisation, 103 centres sont à ce jour ouverts pour 2992 bénéficiaires », a-t-il poursuivi.

 

Le coordonnateur du projet FSB, Tofio Kouma a, quant à lui, souligné d’abord que ce projet vise essentiellement à la mise sur pied des infrastructures socio-économiques de base. Ceci  pour permettre l’accès aux services sociaux économiques afférents dans les localités ciblées, la mise en place des filets sociaux à travers les transferts monétaires destinés à la population vulnérable pour pouvoir faire face à d’éventuels chocs. Le projet a aussi permis d’initier des séries de formations afin d’amener les bénéficiaires à s’imprégner de certaines notions d’élaboration et de réalisation de projets, a-t-il ajouté.

 

En termes des résultats à mi-parcours du projet FSB, Tofiok Kouma a signifié que, 200 microprojets d’infrastructures ont été réalisés dans les 5 régions du Togo.

 

Il fait savoir que  91500 écoliers dont 41500 sur financement de l’Etat, et 50.000 sur celui de la Banque Mondiale, bénéficient d’un repas chaud chaque jour d’école et 52000 ménages pauvres dont 12000 sur financement de l’Etat, et 40.000  de la Banque Mondiale, reçoivent 15000 francs CFA de transferts monétaires par trimestre.

 

  1. Bakati Wenato Hyacinthe et Tofio Kouma ont réitéré leur disponibilité à tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs fixés.

 

Ils restent convaincus que malgré les difficultés qui font obstacle à la réalisation de ces deux projets, ils y parviendront avec succès au terme de la durée impartie.

Dans la même catégorie