AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

BILAN SATISFAISANT SELON LE MEDECIN COLONEL DJIBRIL MOHAMAN


  7 Janvier      17        Santé (8596),

   

Lomé, 7 jan. (ATOP) – « Dans l’ensemble, la population a respecté les mesures barrières édictées par le gouvernement dans le cadre des fêtes de fin d’année sur toute l’étendue du territoire », selon le médecin colonel Djibril Mohaman, responsable de la coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid 19 lors de la conférence de presse tenue, le mercredi 6 janvier à Lomé.
Le coordonnateur national a exprimé sa satisfaction par rapport à l’observation desdites mesures et remercié le chef de l’Etat pour son leadership dans la gestion de la crise sanitaire et la population pour avoir respecté les nouvelles mesures qui ont pris fin le 3 janvier dernier. Il a précisé néanmoins que le pays est toujours en situation d’état d’urgence sanitaire.
Parlant des solutions de sortie de crise, le médecin colonel Djibril a fait cas de l’utilisation du vaccin contre la pandémie dans les pays développés. « Le chef de l’Etat, président du comité de crise a, dans son adresse à la nation le 31 décembre 2020, dit que le Togo est membre de l’initiative Covax, qui est une collaboration pour un accès en groupe et équitable aux vaccins, ceci permettra aux pays africains d’avoir les vaccins d’ici juin 2021. Cependant il convient de souligner que le Togo dans sa stratégie disposera de certaines doses de vaccins avant l’arrivée de l’initiative Covax, une stratégie d’anticipation rendue possible grâce au leadership du chef de l’Etat », a-t-il précisé. Pour l’admission desdits vaccins, le médecin colonel a souligné qu’une équipe travaille pour proposer une stratégie à adopter au Togo. Il a rappelé également l’implication du chef de l’Etat, depuis le début de la crise, qui a permis d’assurer au Togo un approvisionnement régulier en équipements et en matériels pour une riposte efficace.
Concernant l’évolution actuelle de la pandémie, l’orateur a mentionné que du 23 décembre au 5 janvier, il a été enregistré 303 cas positifs, 424 guéris et 3 décès. Cette augmentation est due de façon générale aux contaminations communautaires et l’arrivée des voyageurs qui représentent la moitié des contaminations malgré la présentation de leurs certificats montrant qu’ils sont négatifs. Il a demandé à la population d’être vigilante et appelé les hôtels à mieux s’organiser et à collaborer avec le ministère de la Santé, la FOSAP et la coordination pour la gestion des cas positifs qu’ils ont actuellement pour éviter la multiplication des cas.

Le coordonnateur a ajouté que plus des 2/3 des cas de contaminations se trouvent dans le Grand Lomé et seulement le tiers se retrouve dans les autres préfectures. Il a demandé à la population de continuer par respecter les mesures barrières afin de permettre au Togo de vaincre la pandémie.

Dans la même catégorie