GNA Communication Workers Union elects new National Executives GNA Government must restore reputation with payment of contractors GNA Give me a chance, Hopeson Adoye tells Kpone-Katamanso GNA Hohoe Chiefs dissociate themselves from secessionists’ group GNA Parents of GIU Academy angered by re-enrolment, online fees AGP Gabon : Des kits agricoles aux populations impactées par le projet Comilog 2020 à Moanda APS ABDOU KARIM SALL ANNONCE LA CRÉATION DU ’’PRIX DU CHEF DE L’ETAT POUR L’ENVIRONNEMENT (…)’’’’ APS KAOLACK : LE DG DE LA SENELEC OFFRE DES KITS ALIMENTAIRES AUX SINISTRÉS APS CORONAVIRUS : 40 NOUVELLES INFECTIONS ET 2 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES APS ’’Le Joola’’ : dépôt d’une gerbe de fleurs et minute de silence à Mbao

BINAH : LES ACTIVITES DU « MECANISME FORET ET PAYSAN » DANS LA REGION DE LA KARA LANCEES A KETAO


  2 Septembre      11        Société (23124),

   

Pagouda, 2 sept. (ATOP) – Les activités du « Mécanisme Forêt et Paysan »,  en Anglais « Forest and Farm Facility » (FFF) dans la région de la Kara ont été lancées, le lundi 31 août à Kétao avec le démarrage de la formation de trois coopératives de la préfecture de la Binah, sur la production de la moutarde de qualité et certification.

La rencontre est organisée par l’Association Paysanne pour la Communication des Ruraux (APCR) avec l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’ONG Allemande GIZ. Elle se situe dans la mise en œuvre du projet « Appui à l’encadrement et au renforcement des moyens d’existence des agriculteurs et agricultrices membres de dix Organisations de production forestières et agricoles (OPFA) dans les régions Centrale et de la Kara».

La cérémonie de lancement des activités de FFF a été présidée par le préfet de la Binah, Ataba Abalounorou en présence du maire de la commune Binah 2, Médecin Col. Ali Tatangué,  des autorités administratives, traditionnelles et des forces de l’ordre et de sécurité.

L’atelier de formation a regroupé une vingtaine de femmes transformatrices de produits agricoles et forestiers des coopératives Essossinarou de Sirka, Passinarou de Kétao et Hézouwè de Tchikawa.  Il a porté sur l’hygiène et la qualité, l’amélioration du système d’emballage et l’appui à la certification.

Pendant trois jours, les participantes vont plancher sur trois thématiques à savoir « Les meilleures techniques de transformation des grains de néré en moutarde », « Les bonnes pratiques d’hygiène et qualité, système amélioré d’emballage et marketing » et « Les pratiques de transformation de grains de néré en poudre de moutarde ».

Le  préfet a remercié les responsables de l’APCR pour le choix porté sur sa préfecture pour le démarrage des activités et les partenaires pour leur accompagnement au développement du pays en lien avec le Plan National de Développement (PND). Il a invité les participantes à l’atelier, à une participation active et à accorder une attention particulière car le néré à une vertu thérapeutique dans la santé de l’Homme.

Le président du conseil d’administration de l’APCR, celui de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP) et le directeur préfectoral de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, respectivement MM. Missih Awossa, Konsana Balintiya et Tchabi Issifou ont indiqué que la présente formation est un volet du mécanisme qui rassemble dans un même programme les producteurs agricoles et les producteurs forestiers.

Dans la même catégorie