AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Blitta: Danse « Bina » à Alomagni


  5 Avril      56        Arts & Cultures (2292), Musique (428),

   

Lomé, le 5 avr. 2016 (ATOP) – Les communautés Losso et Lamba ont dansé « Bina » le samedi 26 mars à Alomagni, dans le canton de Langabou, à 40 km de Blitta-Gare.
Dans des accoutrements traditionnels, les danseurs ont au son des tam-tams et castagnettes fait montre de leurs talents pendant deux heures devant une immense foule du village venue d’Alomagni et ses environs ainsi que des amoureux de la culture traditionnelle.
L’objectif de cette manifestation, est de présenter les vœux de nouvelle année 2016 à la population, l’amener à se fraterniser davantage et se distraire à travers les danses folkloriques.
Selon le Député Diera-Riga Kpamnora Nonon, natif d’Alomagni cette deuxième édition de la danse « Bina » qui met en exergue plusieurs rythmes, exécutés par la communauté Losso revêt une grande importance, au-delà de son caractère culturel.
M. Nonon a appelé la population à faire de cette danse « Bina » un facteur de paix, de tolérance, de solidarité, d’amour fraternel, de cohabitation pacifique et du respect de la hiérarchie. Il a émis le vœu que cette rencontre culturelle se pérennise pour combattre l’esprit de division et renforcer l’esprit d’humilité, de pardon et de tolérance entre tous les Togolais.
Le député Nonon a demandé à Dieu d’augmenter l’intelligence et la sagesse du chef de l’Etat Faure Gnassingbé afin de lui permettre de continuer ses actions pour le développement du Togo.
A l’occasion, la population a été aussi sensibilisée sur la bonne cohabitation pacifique avec les peuhls transhumants à cette période de la transhumance, la pratique de l’hygiène face aux épidémies de fièvre à virus Ébola, Lassa et la méningite.
Avant la danse traditionnelle, le député Nonon a entretenu le personnel du Lycée de Langabou sur le civisme et la citoyenneté.
Le président du point focal Union Pour la République (UNIR Blitta), Issaka Yakoubou a assisté à cette danse culturelle. ATOP/VA/LM

Dans la même catégorie