ANP Sommet sur la démocratie :  »la démocratie est un idéal qui se vit et se pratique, elle ne peut être subie. Elle se mérite » (Président Bazoum) MAP Foot: La France refuse de délivrer le visa à la sélection gabonaise (U16), participation au tournoi de Montaigu annulée (Fegafoot) MAP Kamala Harris annonce un milliard de dollars pour les femmes en Afrique MAP Technologie: Zone adopte la solution d’IA de ThetaRay pour surveiller et contrôler les paiements au Nigeria MAP Eliminatoires CAN 2023: le Rwanda et le Bénin se quittent sur un nul (1-1) MAP Île Maurice : un prêt de 250 millions de dollars de la BAD pour soutenir la reprise économique post-Covid-19 MAP Nigeria: La pénurie de liquidités s’atténue GNA DBG collaborates with University of Ghana on development finance MAP Manifestations du 16 mars au Sénégal: 28 personnes placées en détention à Saint-Louis (procureur) MAP La BAD approuve une dette subordonnée de 147 millions de dollars en faveur de la Mauritius Commercial Bank

Bobo-Dioulasso : Les chargés de communication des collectivités territoriales renforcent leur capacité


  5 Novembre      32        Société (41622),

 

Bobo-Dioulasso, 05 nov. 2021 (AIB)-La direction régionale de la communication des Hauts-Bassins a initié jeudi, un atelier de formation et d’échange d’expériences au profit des chargés de communication d’une trentaine de communes et arrondissements de la région.

« L’atelier vise à renforcer les capacités des chargés de communication des collectivités territoriales de la région sur le rôle de la communication dans le développement local afin de jouer pleinement leur rôle », a déclaré le représentant de la directrice régionale de la communication des Hauts-Bassins, Sayouba Mamboné.

Ledit atelier a pour thème : « La place de la communication dans une administration ».

Selon M. Mamboné, l’atelier va faire comprendre que le chargé de communication appartient à la collectivité et non pas à la mairie.

« Les chargés de communication constituent la cheville ouvrière dans la concrétisation de l’approche participative et de l’exercice de redevabilité des exécutifs locaux », a-t-il ajouté.

A croire le représentant, les collectivités locales comme les mairies étant à la fois politique et administrative, les chargés de communication doivent être la porte d’entrée et de sortie de leurs institutions.

L’atelier va aider les participants à mettre en place au sein des mairies un service de communication pour celles qui n’en ont pas.

« L’atelier va apporter un « plus aux collectivités territoriales », a indiqué le représentant du président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Rachid Zongo.

Il a déploré le fait que dans certaines collectivités, la communication se base plus sur les premiers responsables plutôt que sur les activités qui s’y mènent.

M. Zongo a aussi soutenu que le chargé de communication n’appartient pas à un seul individu mais à toute une structure.

Dans la même catégorie