AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des usagers préoccupés de la fermeture de l’unique supermarché de Niakara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: le RAPE-CI appelle les acteurs politiques à des élections apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Don de 300 tables bancs au Lycée moderne de Sakassou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des ressortissants de la CEDEAO expriment leur disponibilité à accompagner le Ministre KKB AIP Côte d’Ivoire-AIP/Législatives 2021 : le candidat du RHDP promet une « bonne campagne sans violence » à Abengourou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une maison d’assurance auto-moto ouverte à Priko GNA Employers urged to appreciate employees by responding to their needs GNA Kwadaso MP supports Ghana Armed Forces Central Command GNA ‘Nkrumah’s overthrow left Ghana’s economic development in the wilderness’ GNA Covid-19: Media urged to lead vaccination campaign

Boké-Coopération: Le nouvel Ambassadeur des USA en Guinée en visite de travail dans la Région


  18 Février      7        Politique (15320),

   

Boké, 18 fév(AGP)-Le nouvel ambassadeur des Etats Unis d’Amérique en République de Guinée, son Excellence STEVEN KOUTSIS, en compagnie des membres de son Cabinet, de sa cellule de Communication, du directeur régional de la santé et des délégués de la coordination régionale du projet Stop palu, a effectué ce jeudi, 18 février 2021, une visite de travail dans la Région administrative de Boké.

Par le biais de cette première offensive dans l’arrière-pays, le nouveau diplomate américain en Guinée, était venu toucher du doigt les réalités socioéconomiques, politiques et sanitaires de la Région de Boké.

Au cœur des priorités de son excellence, STEVEN KOUTSIS, l’éradication systématique du paludisme considéré ces dernières années comme 1ère cause de la mortalité et morbidité des femmes et enfants dans les hôpitaux.

Recevant son hôte de marque, le directeur régional de la santé de Boké, Dr Mamadou Djouhé Barry a énuméré quelques indicateurs en matière de la lutte contre le paludisme.

Selon le DRS, son personnel a traité 59.481 cas testés du paludisme en 2017 contre 110.735 en 2020 avec un taux de mortalité de 2.179 en 2017 contre 239 en 2020 soit une réduction de 89%.

Après la Direction régionale de la Santé (DRS), le diplômate s’est entretenu avec le gouverneur de région.

Les deux personnalités ont échangé autour de l’amélioration du climat de partenariat entre les sociétés minières et les communautés, le déroulement de la dernière élection présidentielle en Guinée, l’incarcération des détenus politiques, l’employabilité des jeunes et l’amélioration de la santé publique entre autres.

En réponse, le gouverneur  de région, général de Dvision, Siba Sévérin Loholamou a précisé qu’en période électorale, la région de Boké n’a pas connu de détenus politiques hormis ceux qui avaient été arrêtés pour avoir manifesté contre les délestages électriques dans les communes rurales de Kamsar et Kolaboui.

Le diplomate américain a visité le district Madina Kébenya, quartier Corera dans la Commune urbaine de Boké.

Cette contrée compte une population de 2.511 habitants.

Recevant la délégation dans ce district, le Maire de la CU de Boké, honorable Mamadouba Tawel Camara a rappelé que depuis 2011, le gouvernement américain appuie la Guinée dans l’approvisionnement des structures sanitaires en intrants et en MILDA (Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action), la formation de 50 relais communautaires, la prévention du paludisme chez les femmes enceintes dont 570 ont été référées à l’Hôpital régional pour des soins efficaces.

Dans sa communication, le maire s’est engagé à pérenniser les acquis du gouvernement américain pour l’amélioration continue de la santé de la population guinéenne.

Une visite vivement appréciée par les sages, autorités et jeunes de Madina Kébenya qui ont formulé des doléances liées au reprofilage de la route Madina Kébenya-Boké-centre, à la construction d’un ouvrage de franchissement, d’un Poste de santé, d’un collège moderne pour alléger le fardeau de la population de cette contrée.

Visitant cette localité à vocation agropastorale, le diplomate américain a indiqué : «Le paludisme constitue la première cause de la mortalité et morbidité dans les hôpitaux. C’est dans ce cadre que le gouvernement américain, à travers l’USAID, a mis à disposition des femmes et enfants des médicaments et des MILDA au niveau des structures sanitaires pour améliorer les couvertures sanitaires dans les ménages.

Invitant les chefs des ménages à référer leurs familles aux structures de santé en cas de maladie, le nouvel ambassadeur a félicité le Ministère de la Santé (MS) et le projet Stoppalu pour tous les efforts consentis pour l’élimination du paludisme en Guinée.

A Midina Kébenya, les relais communautaires ont animé une séance de sensibilisation sur la prévention du paludisme avant de procéder à la distribution communautaire des MILDA aux ménages, le rattrapage des femmes ayant raté le dernier rendez-vous de vaccination à travers une clinique mobile installé à cet effet.

Dans la même catégorie