APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Boké : Des travailleurs de l’UMS exigent la libération de Mara pour toute reprise du travail dans les mines (Syndicat UMS)


   

Conakry, 10 mai (AGP)- La reprise effective des activités minières dans la préfecture de Boké est conditionnée à la libération du secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Guinée (UGTG), le syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara, selon le secrétaire général du syndicat de l’ United Mining Suppley (UMS), El hadj Karamba Coumbassa, rapporte le correspondant de l’AGP à Boké.

Joint au téléphone jeudi, 10 mai 2018, El Karamba Coumbassa a précisé :

«Hier mercredi, après notre entretien avec l’inspecteur général du Travail et celui des Mines, nous avons effectivement été sur le site pour sensibiliser les travailleurs. Mais, ces derniers disent qu’ils ne reprennent pas le travail tant que Mara n’est pas libéré.

C’est pourquoi, j’ai joint au téléphone les syndicats de la SMB, UMS et Wap, pour leur dire de se rendre ce jeudi matin, au bureau de monsieur le préfet pour continuer les négociations, afin que le travail soit repris. Donc, nous sommes à cette phase-là…».

Depuis hier nuit, les activités ont timidement repris sur le site de Katougouma, selon les inspecteurs généraux du Travail et des Mines, respectivement Dr Alia Camara et Alhousseine Kaba. Ajoutant, que sur le site en question, ils ont eu des syndicalistes avec qui, désormais, ils vont discuter des conditions de travail des employés.

Aux dernières nouvelles, dans la nuit du mercredi, il y eu des individus qui ont incendié des pneus aux alentours de la Direction de la SMB à Boké.

Qu’à cela ne tienne, rassure l’inspecteur général des Mines, Alhousseine Kaba : «l’administration du travail est prête à recevoir et à examiner le préavis de grève des travailleurs qui continuent à s’agiter. Déjà, nous sommes avec des syndicalistes qui, visiblement, sont prêts à aller à la négociation avec nous chez le gouverneur ou le préfet…».

A l’analyse, l’espoir va grandissant…

MMC/ST

Dans la même catégorie