GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results GNA Commuters still adamant to observing covid-19 protocols ACP CHAN/Cameroun : 4 Joueurs des Léopards testés positifs au coronavirus

Boké : Le Préfet en colère après la présentation des rapports d’activités de la Commune urbaine


  24 Décembre      8        Société (27366),

   

Conkary, 24 déc. (AGP)-Plus les travaux du conseil administratif préfectoral se poursuivent, plus le préfet Hassan Sanoussy Camara durcit le ton en critiquant les exposés des communes urbaine et rurale de sa sphère politique.

Après donc la Commune rurale de Dabiss, le préfet a violemment réagi à la présentation des rapports d’activités de la Commune urbaine de Boké, à la maison des jeunes de la CR de Tanènè.

« Vous avez déçu et trahi la population en faisant de la commune urbaine de Boké une propriété privée, une entreprise personnelle. Vous êtes (conseillers communaux) tous des prisonniers en liberté provisoire », a-t-elle lancé aux élus.

Parlant de la gestion de la gare routière de 400 bâtiments, le préfet a menacé de retirer la gestion pour dit-il, remettre cette structure dans le portefeuille de la préfecture. Une manière d’éviter les évasions fiscales qui gangrènent la CU.

Il a, par ailleurs déploré le non lotissement de certains quartiers de Boké, la mauvaise gestion et l’absence des délibérations juridiques au sein de la CU frappée par une crise interne.

A en croire le préfet, « la corruption, le détournement des deniers publics sont terminés. Vous êtes plus zéro que Dabiss. Moi, je veux éviter la honte de Boké. On a trop accusé les préfets étrangers alors que ce sont les natifs même qui sont en train de détruire Boké. »

Fâché contre la mauvaise gestion de la Commune, Hassan Sanoussy Camara a juré de faire venir les jours à venir, une mission d’État pour dit-il, inspecter la gestion calamiteuse de la Commune.

D’ailleurs, le préfet demande à la commune de renverser immédiatement dans la caisse de l’Etat l’argent qui devrait servir aux lotissements des quartiers.

Dans la même catégorie