MAP Le Maroc disposé à partager ses expériences pour accélérer la reprise du secteur énergétique en Afrique GNA Dr Chambas calls on Ghanaians to deepen democracy GNA Clergy rallies support for EC to ensure peaceful elections GNA Kotoko gear up for Champions League clash against Nouadhibou FC GNA Let’s all support the EC to deliver credible elections – Ya-Na MAP Cinq jours de deuil en Afrique du Sud en hommage aux victimes de féminicides MAP Burkina/Présidentielle: Roch Kaboré en avance (résultats partiels) MAP Le Maroc appelle à l’Union africaine au respect de la légalité et l’impératif du développement de l’Afrique ACP Plaidoyer pour la mise en place du Conseil national des interprètes en langue des signes congolais ACP Marie Tumba Nzeza reçoit les copies figurées des lettres de créance de la nouvelle ambassadrice d’Éthiopie en RDC

Boké-Société: ‘’Je ne serai jamais témoin de la destruction de Boké, s’ils veulent, ils n’ont qu’à fermer les boutiques jusqu’en 2830 (préfet)


  4 Novembre      10        Société (25203),

   

Boké, 04 Nov.(AGP)-Malgré la sensibilisation des acteurs de la Société Civile, leaders des confessions religieuses, plusieurs boutiques et magasins restent toujours verrouillés dans la Commune Urbaine de Boké ce, à cause de la crise post-électorale que traverse la Guinée.

C’est donc pour mettre un terme à cet état de fait que le préfet de Boké a conféré mardi, 03 novembre 2020, avec les représentants des commerçants, de la jeunesse, des femmes ainsi que des cadres des services déconcentrés évoluant dans la préfecture de Boké.

Au menu de ladite réunion de concertation, la sensibilisation des jeunes, principales victimes des politiques, la présentation actuelle de la situation sociopolitique de la préfecture, la lutte contre le régionalisme, l’ethnocentrisme, la délinquance, les casses, la sécurisation des personnes et de leurs biens, la consolidation de la qualité des rapports entre les différentes communautés de Kakandé.

Dans sa communication, le préfet a promis de traquer avec force, les fauteurs de troubles et leurs acolytes. Une manière de restaurer l’autorité de l’Etat dans la paix et la quiétude sociale.

Se montrant décidé à mériter son titre du plus vieux des préfets de la Guinée avec 23 ans d’expérience, Hassan Sanoussy Camara a rassuré : «Je ne serai jamais témoin de la destruction de Boké. S’ils veulent, ils n’ont qu’à fermer les boutiques jusqu’en 2830. Si c’est la fermeture des boutiques qu’ils trouvent comme arme contre la population, qu’ils le fassent. C’est leur affaire, nous on ne gère pas ça. Mais nous nous engageons à assurer la sécurité alimentaire et individuelle des populations. Je suis fort du président de la République, le président Alpha Condé, je suis fort de lui, j’agis à son nom et pour son compte, je suis fort de lui et de son Gouvernement. Aujourd’hui, les gens prennent cette politique comme étant une religion…»

«L’employabilité des jeunes, la relance des patrouilles nocturnes, le suivi de tous les chantiers financés par FODEL (fonds de développement économique locale), l’autonomisation des femmes.» sont entre autres sujets débattus au cours de la rencontre du préfet avec l’ensemble des couches sociales de sa sphère politique.

A noter que le préfet Hassan Sanoussy Camara sera ce mercredi, 04 novembre 2020, l’hôte des populations des communes rurales (CR) de Kanfrandé, Dabiss et Tanènè (Boké).  C’est pour constater de visu, le niveau d’exécution des projets sociaux et économiques financés par le fonds-FODEL.

Dans la même catégorie