AIP Présidentielle 2020 : début du dépouillement à Man AIP Présidentielle 2020: des incidents signalés dans le département de Kounahiri AIP Présidentielle 2020: Des urnes vandalisées et des bureaux de vote fermés dans des villages de Bonon AIP Présidentielle 2020: Kafana Koné salue la discipline des électeurs dans les bureaux de vote à Yopougon AGP Eliminatoires CAN 2021 : calendrier des 3e et 4e journées de qualifications AGP Mamou-Société: Arrestation d’un présumé auteur du meurtre de 2 enfants à Sobéya dans Dounet APS MARIE KHÉMESSE NGOM NDIAYE SALUE LES RÉSULTATS DANS LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME AGP Labé-crise postélectorale : Hausse considérable du prix des denrées alimentaires ANGOP Covid-19: Angola regista 416 recuperados e 247 novos casos APS « IL N’Y A PAS EU D’ÉLECTION », SELON PASCAL AFFI NGUESSAN

Boké/Agriculture: Travaux d’aménagement hydro-Agricole des plaines de 1.100 ha à Batipon


  13 Octobre      10        Economie (10121),

   

Boké, 13 oct. (AGP)-Dans le cadre du lancement du projet de développement intégré de la Guinée, la ministre de l’Agriculture, Mme Mariama Camara a lancé lundi, 12 octobre 2020 à Boké, les travaux d’aménagement hydro-Agricole des plaines dans le village Batipon, secteur de Wamounou, sous-préfecture de Kolaboui.

Le dit domaine s’étend sur une superficie de 1.100 ha destinés à dix villages pour une population de 2.750 dont 600 femmes, 1.150 hommes et 1000 jeunes dans au moins, seize localités relevant de la sous-préfecture de Kolaboui qui devront directement bénéficier de cet important investissement de plus de 11 milliards de francs guinéens, selon la ministre de l’Agriculture, Hadja Mariama Camara.

D’après elle, «Ce sont 500 millions de dollars américains de financement net accordé par les bailleurs de fonds bi et multilatéraux notamment, la Banque Mondiale, le FIDA, la BAD, la BADEA, Fonds Abu-Dhabi et l’AFD pour soutenir de façon structurelle, le développement agricole en Guinée.»

Ainsi, le projet en question favorisera la mise sur le marché d’une importante production de riz pouvant répondre au besoin alimentaire, créer de l’emploi rémunéré sur la chaine de valeur du riz et générer suffisamment de revenus pour les ménages agricoles.

En d’autres termes, ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et du PASANDAD qui sont les instruments d’accélération dans le secteur rural. C’est dire donc, que le Gouvernement guinéen a mis au centre de stratégie de développement, la promotion d’une agriculture plus productive qui garantit la sécurité alimentaire, nutritionnelle et contribue au développement de l’industrie agro-alimentaire nationale et des exportations.

Après Wamounou, la ministre de l’Agriculture et sa suite ont visité les installations du président de la Chambre Nationale d’Agriculture, Mamadou Bobo Diallo qui s’exprime en ses termes, «Jesuis très heureux, content que notre ministre vienne voir le fonctionnement de l’usine. Ça me fait plaisir et surtout, ça m’encourage à aller en avant. Il faut savoir que l’aménagement des plaines va augmenter la production de riz, ça va servir mon usine, ça va servir la population dont les conditions de vie vont être améliorées.

C’est moi (Boba Denken) qui a donné les premières semences aux projets tripartites. Chez moi ici, j’arrive même à faire deux récoltes. Donc, c’est une très bonne chose.»

«Réduire l’incidence de la pauvreté de 55,2% en 2012 à 45,0% en 2020, améliorer la commercialisation, le stockage et la transformation, réduire les importations de produits alimentaires, accélérer la production agricole», sont entre autres objectifs visés par le projet PDAIG.

Dans la même catégorie