AIP Un mort dans un accident de la circulation à Ferkessédougou AIP Dao Gabala : l’activiste devenue « Femme fort » du football (Portrait) AIP Le lycée Gaston Ouassénan Koné de Katiola organise des devoirs groupés pour le premier semestre AIP Le chef de l’antenne pédagogique et de la formation continue de Katiola s’enquiert des besoins des enseignants AIP Le kilogramme du cacao acheté à 900 FCFA à Grabo AIP Covid-19 : La DAARA fait don de kits d’hygiène à plusieurs établissements de Tabou MAP Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l’Initiative marocaine d’autonomie MAP Chine-Afrique: Bank Of Africa et CADFund signent une convention de partenariat AIPC Une mission de l’éducation nationale à Tabou pour évaluer les cours diffusés dans les médias en période du Covid-19 AIP Hausse des prix de certains produits : les consommateurs invités à saisir la direction régionale du Commerce du Worodougou

Boké/Chemin de fer Dapilon-Santou: Assemblage des deux grands empileurs-récupérateurs


  5 Janvier      9        Economie (10805),

   

Boké, 05 janv. (AGP)- Le Winning Consortium Railway Guinea (WCRG) a achevé le vendredi 1er janvier 2021, les travaux relatifs à l’assemblage de la structure principale des deux grands empileurs-récupérateurs de la ligne de chemin de fer partant de Dapilon (Boké) à Santou (Télimélé), dans la Région administrative de Boké.

Le processus d’assemblage qui, dit-on, a duré deux mois, a été finalisé 15 jours avant le délai contractuel des travaux. C’est dire qu’un «bon départ» a été donné aux travaux de construction du chemin de fer Dapilon-Santou en 2021.

Aux dires des professionnels, «Ces deux empileurs-récupérateurs ont été conçus et fabriqués par le groupe chinois Dalian Huarui Heavy Industry (Group pour le chemin de fer) Dapilon-Santou en République de Guinée. Ainsi, chaque appareil pèse 1. 200 tonnes et s’élève à 30 mètres de hauteur.

C’est pourquoi, depuis la signature du contrat d’approvisionnement le 18 juin 2019 entre le gouvernement guinéen et celui de la République Populaire de Chine, les deux empileurs-récupérateurs ont été directement soumis à l’examen pour conception et supervision en vue de sa construction sur le site indiqué.

Avec la coordination des services portuaire et terrestre pour le chargement sur navire, et après un transport maritime traversant deux continents et trois océans, les deux empileurs-récupérateurs sont finalement arrivés sur le site de construction du chemin de fer.

L’équipe de construction du chemin de fer Dapilon-Santou du Consortium, en étroite coordination avec l’équipe d’assemblage des appareils, a déjà démontré le plan de levage à plusieurs reprises et à la mise en œuvre des différentes mesures de protection.

La bonne nouvelle est que finalement, les travaux d’assemblage ont été achevés avec plein de succès.

Pour rappel, le chemin de fer Dapilon-Santou, est investi, géré et construit de manière autonome par le Consortium SMB-Winning. C’est un chemin de fer spécialement dédié pour un départ, au transport de minerai. Située entre la zone de Boké et Kindia en Basse Guinée, la ligne s’étend sur une distance de 135 km de long. Ce chemin de fer, dont la mise en circulation est annoncée pour le mois de juin 2021, servira également au transport de la bauxite dans la zone minière de Santou (Télimélé).

« Cette infrastructure ferroviaire est l’un des plus gros investissements dans le secteur minier ces 40 dernières années», indiquent les spécialistes.

Dans la même catégorie