MAP Liban : 80.000 enfants déplacés suite aux explosions de Beyrouth (ONU) MAP Zimbabwe : le nombre d’infections au coronavirus a doublé en deux semaines (ONU) MAP Covid-19: feu vert pour les festivals et les évènements culturels au Québec MAP Algérie : Effondrement de trois maisons et fissures dans une trentaine d’autres suite à un séisme à Mila APS DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE : MACKY SALL REÇOIT LES CONDOLÉANCES DE MUHAMMADU BUHARI VIA DES ÉMISSAIRES APS LA BAISSE DE LA CRIMINALITÉ S’EST POURSUIVIE EN JUILLET, SELON LA POLICE APS UN DE SES VOLONTAIRES ACCUSÉ D’ATTOUCHEMENTS SEXUELS, LA CROIX-ROUGE INVOQUE SES EFFORTS ET SON ACTION GNA Management of Bright SHS condemns act of violence GNA WASSCE: GES dismisses 14 students; interdicts three teachers for indiscipline GNA Parliament approves GH¢11.9 billion for government to meet public expenditure

Boké/Santé : « Citoyens et Gouvernance-Santé » en débat dans la région


  7 Juillet      9        Société (21551),

   

Boké, 07 juil. (AGP)-Les Acteurs de la Santé, de la Société Civile et ceux des médias locaux ont participé lundi, 06 juillet 2020, à un débat communautaire sur « Les réformes engagées par l’Etat dans le secteur de la santé, la Gouvernance-Santé, l’Evolution du Covid-19 dans la Région de Boké, rôles responsabilités des Comités de Santé et d’Hygiène (COSAH) dans la vie des structures de santé.»

 

L’initiative est de l’ONG internationale, Search For Common Ground, en collaboration avec FHI 360 et Impact Social, avec l’appui financier de l’USAID.

 

Pour le Coordinateur du Projet Gouvernance-santé auprès du Search For Common Ground, About Karno Ouattara, « Le projet vise l’amélioration de la compréhension et la participation des citoyens aux différentes réformes engagées par l’Etat guinéen et ses partenaires dans le secteur de la santé.»

 

En d’autres termes, il s’agit de réduire la vulnérabilité des populations face aux maladies et aux épidémies, développer la résilience des communautés. D’où l’implication des médias dans le processus de riposte contre la pandémie du covid-19.

 

Quant au chargé de communication de l’Hôpital régional de Boké, Dr Yamoussa Camara, il a fait état des dispositions prises en vue de faire face aux épidémies.

 

Il a invité les populations de Boké à renouer avec le respect des gestes barrières à savoir, le maintien des cordons sanitaires, le port des bavettes, la distanciation sociale et le lavage régulier des mains ; des mesures qui, selon Dr Camara, « semblent être foulées au sol dans la préfecture de Boké. »

 

Intervenant sur les rôles et responsabilités des Comités de Santé et d’Hygiène (COSAH), Amara Oumar Sylla, vice-président du Centre de Santé de Dibiya, a indiqué, « Les COSAH veillent scrupuleusement au respect de la gratuité d’un certain nombre de soins médicaux dans l’ensemble des structures sanitaires de la préfecture de Boké.»

 

A noter qu’à date, la situation épidémiologique de la préfecture de Boké se présente comme suit : 19 cas positifs à Boké-Centre, 47 cas à Kamsar, 35 à Kolaboui, 04 à Sangarédi, 03 dans la sous-préfecture de Tanènè et une trentaine de personnes hospitalisées au Centre de traitement des épidémies (CTEPI) de

Boké.

Dans la même catégorie