AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique : Point de la situation de la COVID-19 au 20/09/2020 APS VINGT-SIX NOUVELLES INFECTIONS DE COVID-19 APS MACKY SALL SOULIGNE L’IMPORTANCE POUR LES PRODUCTEURS DE CONSTITUER DES COOPÉRATIVES AGRICOLES AIP Les membres du Rotory de Daloa et de Bouaflé à œuvrer pour le bien-être des populations malgré la pandémie de la Covid AIP Les leaders communautaires de Man sensibilisés sur la pratique de l’avortement thérapeutique AIP Cinquante tricycles remis aux femmes du Gôh, dans le cadre du programme social du gouvernement AIP Le plan national de gouvernance expliqué aux acteurs de la société civile de Daloa AIP Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man AIP Une coordination des cadres du RHDP de Ferkessédougou installée AIP Le Conseil régional du N’zi offre des complets de pagne aux femmes de la région

BOUCLAGE DES VILLES DE SOKODE, TCHAMBA ET ADJENGRE A COMPTER DU MARDI 25 AOUT


  25 Août      13        Société (22849),

   

Lomé, 25 août (ATOP) – Le gouvernement a décidé, le lundi 24 août à Lomé, du bouclage des villes de Sokodé, Tchamba et Adjengré à compter du mardi 25 août.
Cette décision entre dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire instaurée par le chef de l’Etat et qui est toujours en vigueur jusqu’au 15 septembre. Elle est associée à l’instauration d’un couvre-feu de 21h à 5h du matin dans les préfectures de Tchaoudjo, Tchamba et Sotouboua.
L’objectif pour l’Exécutif est de limiter la propagation du virus dans ces localités de la région Centrale, qui connaissent depuis quelques semaines un rebond de cas confirmés.
Selon la Coordination nationale de la gestion de la riposte au Covid-19 (CNGR), parmi les 3 principaux foyers de contaminations à l’origine de cette hausse (près de 300 nouveaux cas en 3 semaines), celui de Tchaoudjo « demeure le plus inquiétant », avec plus de 100 cas confirmés en peu de temps. Le Togo compte à la date du 24 août, 1.295 cas confirmés pour 914 guérisons et 27 décès.
Au cours de la rencontre hebdomadaire de la coordination avec les journalistes, le coordonnateur national de la CNGR, professeur médecin colonel Djibril Mohaman a exhorté la population à continuer de respecter les mesures barrières. Cette rencontre a été une occasion pour lui, de rappeler les gestes barrières, entre autres, le lavage régulier des mains ou l’utilisation de gel hydro alcoolique, le respect de la distanciation sociale, le port obligatoire de bavettes et l’évite des embrassades et des accolades.
Les symptômes les plus fréquents de la pandémie de coronavirus sont la fièvre, la toux sèche et la fatigue. Ceux moins fréquents sont les courbatures, les maux de gorge et de tête, la diarrhée, la conjonctivite, la perte de l’odorat ou du goût, l’éruption cutanée ou décoloration des doigts ou des orteils.

Dans la même catégorie