APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

BOULANGERIE : LA RÉFORME VISE À JUGULER LA CONCURRENCE DÉLOYALE (RÉGIONAL DU COMMERCE)


  2 Décembre      7        Economie (10845),

   

Kaolack, 2 déc (APS) – Le Commissaire aux enquêtes économiques et chef du service régional du commerce de Kaolack a affirmé que les réformes dans la boulangerie vise à juguler la concurrence déloyale dans le secteur.

’’Il y a une certaine concurrence déloyale qu’il faut juguler et donc le problème est réglé avec la réforme’’, a dit M. Diaw dans un entretien avec la presse en marge d’un atelier sur les nouveaux textes régissant le secteur de la boulangerie.

’’La vente du pain dans les boutiques est interdite dans la législation’’, a ajouté M. Diaw notant que cette vente se fera ’’exclusivement dans les surfaces bien aménagés’’.

Serigne Diaw a signalé qu’il ’’y a des kiosques qui sont là et bien entretenus, des kiosques standards qu’on doit mettre en place pour la vente du pain’’.

Selon lui, ’’les mis en cause seront sanctionnés sans état d’âme’’ et le ministère du Commerce comme les boulangers insistent la nécessité d’assainir ce secteur.

Amadou Gaye, président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS), a rappelé que la réforme a été demandée par les professionnels de ce secteur.

Il se dit ’’très heureux’’ de constater que le ministère a accéléré les choses en prenant un décret d’application.

M. Gaye a salué ’’l’avance’’ de la région de Kaolack avec la mise en place d’un comité technique. ’’Ca suffit et le gouvernement a décidé d’accompagner les boulangeries et d’appuyer les consommateurs’’, a t-il dit.

Il a signalé que ’’les boulangeries doivent pouvoir se déclarer, déclarer leurs ouvriers, créer des contrats et assurer une bonne hygiène dans la distribution’’.

Dans la même catégorie