APS THIÈS : LES VOYAGISTES PRIVÉS PRÊTS POUR LE HAJJ (COORDONNATEUR) APS UNE ASSOCIATION VEUT PUBLIER UNE BANDE DESSINÉE SUR LES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX APS HAJJ : LA DÉLÉGATION GÉNÉRALE AU PÈLERINAGE RENCONTRE LES VOYAGISTES ET DES PÈLERINS DE THIÈS MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities

Brazza-Agriculture: Lancement d’un projet urbain de micro-jardinage


  13 Novembre      66        Développement durable (3819),

   

Brazzaville, 13 NOV (ACI) – Le président du Conseil départemental et municipal, Maire de Brazzaville, M. Christian Roger Okemba, a procédé au lancement de la première campagne d’installation de micro-jardinage urbain fait à base des box et boitiers, en vue de garantir aux citoyens une autoproduction alimentaire de qualité.

Prélude à ce projet urbain, il a animé une conférence de restitution des résultats du 3ème sommet des maires sur le «Pacte de Milan», tenu à Valence en Espagne du 19 au 21 octobre dernier. Au cours de cette restitution, le Maire de Brazzaville a appelé ses concitoyens à s’approprier les pratiques de micro-jardinage en milieu urbain, notamment les techniques de fabrication de box et boitiers destinés à l’agriculture urbaine, une initiative très visible à Dakar au Sénégal et à Antananarivo au Madagascar qui  ont bénéficié de l’aide de la FAO et de la mairie de Milan (Italie).

«Aujourd’hui, l’alimentation est devenue un problème réel de santé publique. En effet, nous sommes souvent malades parce que nous ne connaissons pas ce que nous consommons. Ainsi, le «Pacte de Milan» est venu comme pour régler cette question, en donnant une possibilité à tout un chacun de produire ce qu’il doit manger, d’apprendre aux enfants depuis le primaire à produire ce qu’ils doivent manger, question également pour nous, autorités municipales, de replonger dans ces années 80 où le Chef de l’Etat, M. Dénis Sassou-N’guesso, avait initié le projet «Une école, un champ», a dit M. Okemba.

Le Maire centrale a, par ailleurs, précisé que lors de la prochaine session du Conseil municipal, des délibérations vont être prises pour sécuriser les ceintures maraîchères de Brazzaville, ajoutant que «nous avons fait part de notre volonté au maire de Paris qui, d’ailleurs, a souhaité qu’un site pilote soit expérimenté et nous avons déjà choisi ce site».

Au cours des assises de Milan, les villes ont été invitées à mettre un terme à la famine et permettre la durabilité des systèmes alimentaires locaux. Dans cette optique, le maire a précisé que cette agriculture urbaine est une forme émergente ou réémergente des pratiques agricoles effectuées en ville. Elle peut être pratiquée dans des cours, des potagers partagés et même dans des espaces publics.

Dans la même catégorie