AIP COVID-19 : Une augmentation constante des cas d’infection en Côte d’Ivoire (Ministère) APS AIDE D’URGENCE : LES ACTEURS INVITÉS À TERMINER LA DISTRIBUTION DANS UN DÉLAI DE 15 JOURS APS REPRISE DES COURS : LE MAIRE DE KAHI APPUIE 15 ÉCOLES DE SA COMMUNE APS DU MATÉRIEL DE DÉSINFECTION ET DE PROTECTION REMIS AUX ÉCOLES DE NDIANDANE APS COVID-19 : LE DG DE L’ARTP OFFRE 41 TONNES DE RIZ AUX POPULATIONS DE BOKIDIAWÉ AIP Covid-19 : Plus de 600 enseignants et élèves ont regagné Abidjan AIP Pentecôte 2020 : Les guides religieux recommandent le renforcement de la foi chrétienne prôné à Sikensi AIP La mosquée saccagée suite à un affrontement entre frères musulmans à Yorobodi AIP Il trouve la mort dans un accident sur l’axe Dabakala-Katiola MAP Réponse mondiale au coronavirus : Le Maroc, un modèle en Afrique

Brazzaville abritera du 30 au 31 octobre 2018 le 11ème Forum sur la gouvernance forestière


  19 Octobre      57        Environnement/Eaux/Forêts (1701),

   

Kinshasa, 19 octobre 2018 (ACP).- Environ 200 participants sont attendus au11ème Forum sur la gouvernance forestière (FGF) qui se tiendra du 30 au 31 octobre prochain à Brazzaville, annonce un communiqué du Centre international pour le développement et la formation (CIDT) de l’Université de Wolverhampton, en Grande Bretagne, parvenu vendredi à l’ACP.

Ce forum est le premier organisé dans le cadre du projet «Voix des Citoyens pour le changement » (CV4C) financé par l’Union Européenne (UE). La même source indique que l’objectif du 11ème Forum sur la gouvernance forestière (FGF) est de fournir un espace d’échanges libre et ouvert pour le partage d’informations, d’expériences, de leçons apprises, d’idées et de recherches mises à jour autour de la gouvernance forestière, des processus d’Accords de partenariat volontaire et du plan d’action sur l’Application des règlementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (APV-FLEGT).

Les échanges entre les participants porteront aussi sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre due à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD +), l’utilisation des terres et d’autres initiatives visant à améliorer la gouvernance forestière et à lutter contre l’exploitation illégale, la déforestation et la dégradation des forêts.

Les questions relatives à la foresterie participative, à l’engagement du secteur privé, à la conversion des forêts, aux marchés domestiques du bois, aux actions du secteur privé, à l’observation indépendante, aux droits des peuples autochtones et à la participation seront également abordées lors de ce forum régional.

Le FGF entend aussi encourager le réseautage et les échanges entre les participants, y compris des séances de groupes de travail structurées. Les participants proviendront des gouvernements, de la société civile, du secteur privé, des communautés dépendantes des forêts, des peuples autochtones, des organisations internationales, de la communauté académique, ainsi que des bailleurs de fonds et des médias de la République du Congo et des autres pays du Bassin du Congo notamment la RDC, et des autres pays du monde.

L’événement régional visera à travailler avec les partenaires internationaux et d’autres projets pour encourager les délégations internationales à participer à la conférence et à partager leurs expériences, enrichissant ainsi le processus global FLEGT.

Ces assises sont organisées en collaboration avec le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) pour préparer la conférence des parties de haut niveau, dont la tenue est prévue à partir du 26 novembre 2018 à Bruxelles, tandis que ses recommandations influeront sur les ACP/Kayu/DNM/JGD

Dans la même catégorie