AIP Le maire d’Aboisso pour l’implication des populations dans la gestion de la commune AIP Des équipements et des vivres à une pouponnière de Soubré AIP Série d’incendies « mystérieux » de domiciles à Latokaha MAP Mali : Le SG de l’ONU condamne une attaque contre les Casques bleus MAP Des plasticiens marocains et africains participent à une exposition d’art collective APS L’EXPOSITION DES ŒUVRES DE LÉONARD DE VINCI S’INSCRIT DANS ‘’LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ’’ (PR HAMADY BOCOUM) APS UGB : LES ÉTUDIANTS ENTAMENT UNE OPÉRATION D’EMBELLISSEMENT DU CAMPUS DE SANAR GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles.

Budget 2019 : Le gouvernement relève que son exécution a été marquée par des chocs exogènes


  25 Novembre      4        Finance (520),

   

Niamey, 25 Novembre(ANP)-Le Conseil des ministres réuni, ce mercredi 25 novembre 2020, sous la présidence du Premier Ministre Chef du gouvernement Brigi Rafini, a adopté le projet de loi portant loi de règlement pour l’année budgétaire 2019 dont l’exécution a été marquée par des chocs exogènes, selon le communiqué du conseil dont l’ANP a reçu copie.

Le communiqué a indiqué que ‘’le contexte économique de l’exécution du budget de l’année 2019 a été marqué par des chocs exogènes, en particulier les chocs climatiques, les chocs sécuritaires et la volatilité des cours des matières premières’’.

Ces différents chocs, relève le même communiqué, ont eu pour conséquences ‘’une hausse importante des dépenses publiques, notamment les dépenses de sécurité et celles liées à la sécurité alimentaire consécutive à la prise en charge des personnes déplacées pour des raisons de conflits ou de catastrophes naturelles, une réduction de recettes intérieures du fait de la baisse des cours des matières premières, de la fermeture de certaines sociétés ainsi que de l’inaccessibilité de certaines zones pour des raisons de conflits’’.

Pour résorber ces difficultés, rappelle le communiqué, ‘’le gouvernement a axé ses efforts autour de l’amélioration de l’environnement social, de la conjoncture économique au niveau national, de la situation sécuritaire et une mobilisation conséquente des ressources extérieurs’’.

Ainsi, précise toujours le communiqué, ‘’au titre de l’année 2019, le montant total des réalisations des recettes du budget général de l’Etat et des comptes spéciaux du trésor s’élève à mille neuf cent quatre vingt onze milliards huit millions cent trois mille huit cent deux(1.991.008.103.802) F CFA contre des dépenses de mille neuf cent vingt cinq milliards deux cent soixante seize millions cent cinquante mille quatre vingt un(1.925.276.150.081) F CFA’’.

‘’Il en ressort un résultat positif de soixante cinq milliards septe cent trente un millions neuf cent cinquante trois mille sept cent vingt un (65.731.953.721) F CFA’’ conclu le communiqué du conseil des Ministres.

Dans la même catégorie