APS PLUS DE 147 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUÉS AU MINISTÈRE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN 2022 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le COMADE effectue sa rentrée politique AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les Eléphants basketteurs dominent les Guinéens (80-69) APS OMICRON : L’OMS RECOMMANDE L’AMÉLIORATION DE LA SURVEILLANCE SANITAIRE APS AÏSSATA TALL SALL SOUHAITE ’’LA POURSUITE ET L’APPROFONDISSEMENT’’ DE LA COOPÉRATION AVEC LA CHINE APS ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : ’’LA RESTAURATION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE N’AURA PAS D’INCIDENCE MAJEURE SUR LA LFI 2022’’ APS LIGUE 1 : NDIAMBOUR TENUE EN ÉCHEC PAR GORÉE (1-1) APS YOUSSOU NDOUR INVITE LES ETATS AFRICAINS À DAVANTAGE SOUTENIR LEURS AGENCES DE PRESSE PUBLIQUES APS OUVERTURE D’UNE RENCONTRE BILATÉRALE ENTRE LE SÉNÉGAL ET LA CHINE APS DES ARBITRES EN SÉMINAIRE DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS, DÉBUT DÉCEMBRE

BUDGET DE L’ETAT : ABDOULAYE DAOUDA DIALLO VEUT ATTEINDRE UN TAUX D’EXÉCUTION DE 99,93%


  26 Octobre      19        Economie (13743),

   

Saly-Portudal, 25 oct (APS) – Le niveau d’exécution du budget national est de 93%, a indiqué, samedi, à Saly-Portudal (ouest), le ministre des Finances et du Budget, qui souhaite porter ce taux à 99,93%, ‘’pour ne pas dire à 100%’’, à la fin de l’année.

‘’Aujourd’hui, nous avons un niveau d’exécution qui tourne autour de 93%. On a encore quelques semaines, avant la clôture budgétaire. Nous fermons les dépenses du budget, les engagements, le 30 novembre’’, a dit Abdoulaye Daouda Diallo lors d’un atelier de la commission des finances et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale.
L’atelier, qui a pris fin dimanche, portait sur le thème : ‘’De l’exécution de la loi de finances 2020 à la loi de finances 2021 : le Sénégal à l’épreuve de la pandémie’’.
‘’Je m’engage, avec mes collaborateurs, à faire mieux pour arriver à 99,87%, voire 99,93%, pour ne pas dire 100%, dans l’exécution du budget 2020. C’est l’objectif que nous nous sommes fixé’’, a assuré M. Diallo.
‘’Nous devons aller vers les infrastructures d’énergie, parce que le Sénégal espère connaître sa première année d’exploitation du gaz à partir de 2023’’, a ajouté le ministre des Finances et du Budget.

Dans la même catégorie