APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  12 Février      12        Environnement/Eaux/Forêts (2579),

   

Dakar, 12/02/2021 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du vendredi 12 février :
Djibouti :

— Le Ministre djiboutien de l’énergie chargé des ressources naturelles, M. Yunus Ali Gedi, a assuré que son pays cherche, dans un proche avenir, à devenir le premier Etat africain à s’appuyer à 100% sur l’énergie verte, en exploitant son potentiel dans le domaine des énergies renouvelables, notamment les sources d’énergie géothermique disponibles dans le pays en grande quantité.

M. Gedi qui a reçu mercredi son homologue kényan, M. Charles Keter, a mis en avant l’excellence des relations bilatérales ainsi que le partenariat existant entre les deux pays, expliquant que l’utilisation des sources d’énergie renouvelables est une question d’une importance vitale pour le développement de Djibouti, et constitue donc une priorité pour le gouvernement.

Madagascar :

— Les autorités malgaches et la Banque mondiale ont conclu un accord pour le financement du Programme de réduction des émissions de carbone «Atiala Atsinanana».

Aux termes de cet accord, le Fonds de partenariat pour le carbone forestier (FPCF) s’engage à acheter des crédits carbones générés dans une période de cinq ans de 2020 à 2024. Le Programme concerne les régions Sava, Sofia, Analanjirofo, Atsinanana et Alaotra-Mangoro dans la partie Nord-est de Madagascar. Sa mise en œuvre bénéficiera à 10% de la population du pays.

L’atteinte des réductions des émissions de carbone définies par l’accord engendre un revenu carbone de 50 millions de dollars pour Madagascar.

La génération de réductions des émissions dans la zone «Atiala Atsinanana» passe par l’amélioration de la gestion des zones forestières, l’optimisation des systèmes de production et des infrastructures agricoles et d’élevage, la promotion d’énergie respectueuse des ressources forestières, ainsi que la promotion du reboisement et la restauration des surfaces forestières dégradées.

Dans la même catégorie