MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE) MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  20 Février      12        Environnement/Eaux/Forêts (2556),

   

Dakar, 20/02/2021 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du samedi 20 février :

Guinée-Bissau :

— La Banque africaine de développement a soutenu l’organisation à Bissau du 25 janvier au 5 février, d’un atelier de renforcement des capacités de l’équipe locale chargée de la révision de la Contribution déterminée au niveau national (CDN) de la Guinée-Bissau dans son « Volet adaptation » du secteur agriculture, foresterie et autres utilisations des terres (AFOLU).

La session de formation, présidée par le ministre bissau-guinéen de l’Environnement et de la biodiversité, Viriato Luis Soares Cassama, a regroupé vingt-cinq participants, issus des ministères clés impliqués dans le volet adaptation de la CDN. Durant les deux semaines, les experts nationaux se sont penchés sur l’analyse des risques et de la vulnérabilité du secteur AFOLU en Guinée Bissau et sur l’identification et l’estimation des coûts des options d’adaptation.

Kenya :

— La majorité des agriculteurs kényans ont déclaré avoir beaucoup souffert de l’impact de la pandémie de Covid-19 et aussi des changements climatiques, en soulignant avoir du mal à se procurer des intrants, selon une nouvelle enquête commandée par le ministère de l’agriculture.

Les résultats de l’enquête montrent que 88 pc des agriculteurs kényans interrogés ont indiqué que leur situation financière s’était empirée et pourrait par conséquent aggraver encore la sécurité alimentaire dans le pays. L’agriculture ayant été le principal pilier de l’économie du pays pendant la période pandémique.

« Si la majorité des kényans a pu puiser dans ses économies, un tiers a dû emprunter de l’argent et un quart a vendu des actifs », indique l’enquête, qui souligne qu’au fur et à mesure que les agriculteurs épuisent leurs économies et leurs actifs vendables, ils pourraient devenir plus dépendants des emprunts, entraînant une reprise plus lente.

Dans la même catégorie