Inforpress Futebol Feminino: Senegal vence Cabo Verde (1-0) e conquista o Torneio da UFOA Inforpress Ministro da Educação em Santo Antão para se inteirar do funcionamento do pólouniversitário e escolas básicas AIP Hommage au président Ouattara, en mars à Abengourou AIP PMU: La 103e édition du Grand prix d’Amerique célébrée à Port-Bouët AIP Un marathon pour consolider la cohésion sociale à Tanda MAP Angola : Les exportations de diamants génèrent près de 2 milliards dollars en 2022 (ministère) APS Omar Dramé, nouveau Secrétaire général du Sytrapas ANG Cooperação/Rússia manifesta disponibilidade para perdoar dívida da Guiné-Bissau AIP Une bibliothèque du Rotary club Abidjan-Biétry à l’école NDA de Grand-Bassam AIP Le mandat 2023 de la JCI de Séguéla placé sous le sceau de la croissance et de la formation

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  26 Novembre      24        Environnement/Eaux/Forêts (4991),

   

Dakar, 26/11/2022 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du samedi 26 novembre 2022:

Sénégal:

– Le projet « Accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » (AICCRA en Anglais) coordonné par l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI), organise un forum public sur le thème  »Agriculture intelligente face au climat (AIC) au Sénégal : Comment mettre à l’échelle les innovations climato-intelligentes dans les systèmes agro-pastoraux pour la résilience des agriculteurs », le 1er décembre à Dakar.

Le forum se tient en marge des série de rencontres pour la revue à mi-parcours du projet « Accélération des impacts de la recherche climatique du CGIAR pour l’Afrique » qui se tiendront à Dakar au Sénégal du 28 novembre au 03 décembre.

La réunion sera présidée par le ministre de l’Elevage et des Productions animales en compagnie de son homologue de l’Agriculture et verra également la participation de hauts responsables de la Banque mondiale, les partenaires au projet au Sénégal (institutions publiques et secteur privé) et une forte délégation des 06 autres pays d’intervention du projet.

Ce forum qui marque « un tournant décisif » sur la vie du projet vise à « présenter les partenariats, les réalisations et les impacts d’AICCRA Sénégal sur les moyens de subsistance des agriculteurs et des éleveurs ; fournir un espace d’échange, de dialogue et de témoignages des bénéficiaires sur l’impact du projet ».

Côte d’Ivoire:

– L’Association ivoirienne pour la valorisation des déchets (Aivp) a procédé le 23 novembre, au lancement de l’initiative gare sans déchets plastiques au sein de la station de la Compagnie de transport express (Cte), à Abidjan-Koumassi.

Selon Brou Ahoua, directeur exécutif de l’Aivp, ce projet consiste en un tri à la source de déchets plastiques et qui vise dix compagnies de transport dans la commune de Koumassi. À l’en croire, l’objectif est de retirer dix tonnes de déchets solides dont une tonne de plastique de ces gares.

Au dire du directeur exécutif de l’Aivp, ces déchets collectés puis triés seront recyclés à l’usine pour en faire de nouveaux objets par Recyplast, une entreprise spécialisée dans le recyclage des déchets plastiques.

« Ce que nous faisons aujourd’hui est de montrer à tous que nous pouvons garder notre environnement propre en ramassant les déchets plastiques. Mais en même temps, créer des emplois pour les jeunes filles et jeunes gens qui le souhaitent, pour qu’ils deviennent financièrement indépendants », a indiqué Brou Ahoua.

Afrique du Sud:

– L’industrie du charbon, qui représente plus de 90 % de la production énergétique en Afrique du Sud, doit jouer pleinement son rôle dans la transition énergétique du pays, a indiqué le ministre des Ressources minérales et de l’Énergie, Gwede Mantashe.

« Le charbon, qui reste un secteur stratégique pour le pays, doit innover et s’engager à passer d’émissions à forte teneur en carbone à des émissions à faible teneur en carbone », a déclaré M. Mantashe dans une rencontre avec les représentants de l’industrie du charbon en Afrique du Sud.

Rappelant que le pays dispose de réserves abondantes de charbon, il a souligné que le secteur doit « définir clairement une stratégie d’engagement qui s’aligne sur les intérêts nationaux en matière d’énergie ».

« Le charbon restera un secteur stratégique en gardant son statut de pilier majeur du panier énergétique de l’Afrique du Sud pour les 10 à 20 prochaines années, ainsi qu’un important pourvoyeur d’emplois pour le pays », a-t-il soutenu.

Kenya:

– Le vice-président kényan Rigathi Gachagua a lancé, vendredi, le Comité directeur national sur la réponse à la sécheresse dans l’objectif de soutenir les politiques du gouvernement en matière de lutte contre les effets du phénomène.

S’exprimant lors de la cérémonie du lancement du comité, Gachagua a appelé l’ensemble des Kényans et des parties prenantes à adhérer aux efforts du gouvernement visant à atténuer les effets de la grave sécheresse sur les personnes touchées.

Notant qu’il y a un besoin urgent de solidarité, Gachagua a déclaré que, quelle que soit la performance des précipitations de l’année prochaine, la reprise après une sécheresse de l’ampleur actuelle prendra des années, avec des besoins humanitaires extrêmement élevés qui devraient persister et même augmenter l’année prochaine.

Lundi, le président William Ruto a créé le Comité directeur national sur la réponse à la sécheresse qui, entre autres, établira un fonds d’appel national pour l’atténuation de la sécheresse dirigé par le secteur privé et mobilisera des ressources pour atténuer l’impact de la sécheresse qui ravage certaines parties du pays.

Dans la même catégorie