AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


   

Rabat , 18/10/2017 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mercredi 18 octobre :

Sénégal :

Dans le cadre du programme de développement des capacités de réponse relative à la sécurité nucléaire de l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea), les Etats d’Afrique francophone sont appuyés pour améliorer leurs plans nationaux de réponse face aux évènements liés à la sécurité nucléaire, rapporte la presse locale, ajoutant que des spécialistes d’une dizaine de pays d’Afrique francophone sont en formation à Dakar du 16 au 20 octobre courant.

Pour Radek Hlavacka, représentant de la Division sécurité de l’Aiea, par ailleurs chargé de la formation, il s’agit de « voir comment répondre à un évènement de sécurité nucléaire et familiariser les spécialistes des pays à la stratégie de réponse aux évènements de sécurité nucléaire. Nous allons identifier les lacunes et les forces des différents pays pour renforcer les dispositifs nationaux ».

 

Cameroun:

L’Esperanza, le bateau de l’ONG de défense des droits de la nature Greenpeace, a jeté l’ancre depuis le 13 octobre au port de Douala, selon la presse.

C’est la première étape d’un périple baptisé « Donne une chance à la forêt du bassin du Congo » qui le mènera pendant un mois à la rencontre des communautés locales du Cameroun, du Congo et de la RD Congo.

L’objectif de ce périple est d’échanger avec les communautés locales et de sensibiliser sur l’importance de la forêt du bassin du Congo qui est, après l’Amazonie, le deuxième poumon écologique le plus important du monde.

 

Ghana :

La Fondation Janok a organisé des ateliers au profit des élèves des écoles sur l’importance de se laver les mains avec du savon, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du lavage des mains, le 15 octobre.

Cette initiative vise à sensibiliser les élèves sur l’importance du lavage des mains au savon comme moyen facile, efficace et abordable de prévenir les maladies.

 

Côte d’Ivoire :

Le secrétariat permanent du comité interministériel de l’action de l’Etat en mer (SEPCIM-AEM) a organisé, mardi, en collaboration avec le projet Gulf oh Guinea Interregional Network (Gogin) de l’Union européenne (UE), un exercice de gestion de crise maritime.

Les entraînements à la gestion de crise maritime appartiennent au concept des entraînements à vocation générale dont le but principal est l’amélioration du niveau global des différentes entités impliquées directement ou en périphérie des domaines de la sécurité et de la sûreté maritime.

 

Mali :

Le ministre en charge de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a visité récemment le barrage hydroélectrique de Sélingué et a eu une rencontre avec la commission de gestion intégrée des ressources en eau du Niger supérieur.

Situé à 140 kilomètres de Bamako, le barrage hydroélectrique de Sélingué est bâti sur le Sankarani, un des affluents du fleuve Niger.

Il est composé de 4 turbines d’une capacité de 44 mégawatts à raison de 11 mégawatts chacune.

Long de 2200 m sur 23 mètres de haut, le barrage est fonctionnel depuis 1981. Il joue un rôle fondamental aussi bien en fourniture d’électricité sur le réseau interconnecté en liaison avec Manantali que dans le système agricole.

DM/CJ/MM/OE/BZ

Dans la même catégorie