GNA The Ghana Energy Award has decorated Goenergy Company Limited (Goenergy) subsidiary of Ghana Oil Company Limited (GOIL) as the Best Bulk Distribution Company of the Year 2017 GNA Police march against corruption in Cape Coast GNA Cape Coast Municipal Assembly demolishes illegal structures AIP Du matériel informatique emporté suite à un cambriolage à la préfecture de Niakara AIP Les maires de Divo et de Lakota soutiennent une association de femmes chrétiennes STP-PRESS Les autorités de São-tomé choisissent le surf pour promouvoir le tourisme dans le pays GNA SSNIT Pensioners Association climax silver jubilee with church service GNA Student leaders advised to exhibit good virtues while in office GNA Media urged to stop promoting usage of communal toilets ABP Bénin: La loi sur la corruption vulgarisée à Savè

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  7 Décembre      13        Environnement/Eaux/Forêts (2745), Médias (2304),

   

Rabat, 07 déc 2017 (MAP)- Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du jeudi 07 décembre :.

Côte d’Ivoire :

Une semaine de salubrité, dénommée « Opération villages-quartiers-écoles propres », a été lancée par l’ONG ‘La Croix blanche internationale’ au quartier de Garahio de Gagnoa, en marge de l’opération ‘Grand ménage’ encouragé par le gouvernement au niveau national.

Selon le président de l’ONG, Missionnaire Tadjéré Soropkéhi, l’environnement dans la capitale régionale du Gôh est pollué, faisant des hôpitaux locaux des mouroirs.

Cette semaine de salubrité est exécutée en partenariat avec l’ONG ‘Guery Ayawané Développement’ qui lutte contre la salubrité en milieu rural et urbain. Elle se déroule en même temps que la journée de propreté initiée par l’Association Gagnoa-culture, organisatrice du Djadjoh carnaval de Gagnoa ouvert samedi pour une semaine dans la ville.

Burkina Faso :

La Rencontre régionale des jeunes francophones sur l’eau a dégagé les actions que cette couche défendra lors du Sommet mondial de l’eau à Brasilia en mars 2018, rapporte le journal sénégalais +Le Soleil+.

C’était au deuxième jour de la Rencontre régionale de Ouagadougou qui a pour thème : « Idées novatrices pour un meilleur partage des ressources ».

Ainsi, les jeunes ont décidé de contribuer, de manière active, à la vulgarisation des bonnes pratiques de résilience au changement climatique, de travailler à la promotion des principes de la gestion intégrée des ressources en eau et de promouvoir la coopération autour des bassins transfrontaliers. Sur ce point, un agent d’un organisme international avait levé l’équivoque sur l’appréhension, largement partagée, considérant que la Gire (Gestion intégrée des ressources en eau) est plus liée à la dimension politique.

L’autre point versé dans la corbeille des contributions, c’est l’adaptation des Odd (Objectifs de développement durable) en fonction des priorités des pays à l’échelle nationale et locale.

« L’accès à l’eau et à l’assainissement posent des défis intergénérationnels. Il convient de mobiliser des jeunes dans la recherche et la mise en œuvre durable des solutions », a apprécié le représentant du ministre burkinabé de l’Eau et de l’Assainissement, Serge Traoré, par ailleurs directeur de la ressource en eau du même pays.

Mali :

Le maire de la Commune V de Bamako, Amadou Ouattara a lancé récemment, les travaux d’adduction d’eau de Sabalibougou et de l’éclairage public de Daoudabougou.

Les deux chantiers doivent terminer dans un délai maximum de six mois.

Le coût du premier projet est de 277.914.518 FCFA. Il vise à réaliser 223 foyers lumineux de 150 watts chacun. 6 km et 600 mètres de voies goudronnées seront éclairées.

Le second projet à savoir l’adduction d’eau potable de Sabalibougou (50 millions FCFA) comportera 2 nouveaux forages d’exploitation. Lesquels seront interconnectés aux systèmes hydrauliques existants.

Ghana:

Une pompe d’irrigation à énergie solaire a été lancée au Ghana pour aider les petits agriculteurs dans le pays à entreprendre une agriculture tout au long de l’année afin d’assurer la sécurité alimentaire et augmenter leurs revenus.

Cette pompe d’irrigation solaire est conçue pour libérer l’agriculteur du coût élevé associé à l’entretien des pompes d’irrigation motorisées tout en fournissant une source alternative pour une pratique agricole respectueuse de l’environnement.

Kenya:

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a appelé à poursuivre les efforts dans la gestion et le recyclage des déchets électroniques, afin d’atteindre les objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

Dans son dernier rapport intitulé « Réponse du système des Nations Unies pour lutter contre les déchets électroniques », le PNUE a souligné « l’importance de la collaboration et de la coordination entre les différentes entités de l’ONU pour résoudre le problème global des déchets électroniques ».

L’agence onusienne a également expliqué que la consommation de produits électroniques ne cesse d’augmenter à travers le monde, appelant au renforcement de la coordination et de la promotion de programmes communs au sein de l’Organisation des Nations Unies dans le domaine de la prévention et de la gestion des déchets électroniques.

Gabon :

La société chinoise « Shandong Manguo Kangjie Sanitation Group », était en visite au Gabon dans la perspective d’investir dans le domaine de l’assainissement et du recyclage des déchets, indique la presse.

Le vice-président de la République gabonaise, Pierre-Claver Maganga Moussavou a reçu récemment une délégation chinoise du groupe Shandong Manguo Kangjie Sanitation, spécialisé dans le ramassage et le recyclage d’ordures ménagères.

Lors de cette réunion, les investisseurs chinois ont clairement émis leurs vœux d’implanter au niveau du Gabon une succursale en vue d’apporter le savoir-faire dans le domaine. Bien au-delà du ramassage d’ordures, l’entreprise veut par la même occasion exporter les déchets vers la Chine pour les recycler.

Bassin du Congo:

Les pertes fiscales subies chaque année par les pays du Bassin du Congo du fait de l’exploitation illégale de la forêt sont estimées à 150 milliards de francs CFA, indique la presse.

D’après l’Organisation non-gouvernementale (ONG) Greenpeace, la Chine est la principale destination du bois tiré de cette exploitation illégale.

Le Bassin du Congo est constitué du Cameroun, Centrafrique, Gabon, Congo, Guinée équatoriale et RDC.

Dans la même catégorie