AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


   

Rabat , 24/02/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du samedi 24 février :

Sénégal:

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mame Thierno Dieng, préside lundi à Dakar, la huitième réunion préparatoire africaine à la 13e session de la conférence des parties (COP13) à la Convention de Ramsar, annonce un communiqué.

La 13e session de la conférence des parties (COP13) à la Convention de Ramsar se déroulera du 21 au 29 octobre prochain à Dubaï, sur le thème ’’Zones humides pour un avenir urbain durable !’’, selon le communiqué.

Côte d’Ivoire :

L’Agence de Coopération allemande, GIZ, a entrepris la formation des leaders religieux, des responsables d’associations et des chefs de villages des localités de Taï et Zagné, dans la région du Cavally, sur l’importance et le bien-fondé de la connectivité écologique entre le parc national de Taï et ceux du Libéria.

Selon Vincent Boulegne, le coordinateur de la GIZ, cette formation ambitionne de donner aux leaders communautaires, des rudiments sur l’agroforesterie, au travers des bonnes pratiques de conservation, d’entretien et de sauvegarde des forêts résiduelles, pour une reconstitution de la flore et de la faune dans les parcs de Taï, de Grebo-Kranh et de Sapo.

Elle a pour objectif de créer des corridors écologiques et de favoriser un nomadisme frontalier entre les communautés animales présentes dans les parcs nationaux de Côte d’Ivoire et du Libéria.

Mali:

Le projet de construction de la ligne d’interconnexion électrique reliant la Guinée et le Mali a été inauguré récemment, selon la presse locale.

Selon Mamady Kakoro, le chef du projet : « L’objectif de la ligne de transmission est de permettre la déserte d’énergie sur le plan national (en Guinée ndlr). Le deuxième objectif est de transformer le potentiel hydroélectrique de la Guinée en pays producteur et exportateur de l’énergie aux pays de la CEDEAO.»

L’infrastructure s’étendra sur 714 km dont 590 km en Guinée et 124 km au Mali et reliera les localités de N’Zérékoré et Sanankoroba dans les deux pays. Elle permettra de connecter au réseau électrique, 201 localités d’au moins 1 000 habitants dans les deux pays dont 80 au Mali.

Le projet a un coût de mise en place d’environ 420 millions de dollars qui a été financé par de nombreux bailleurs dont la Banque africaine de développement et la Banque mondiale.

Kenya:

Les agriculteurs kényans bénéficieront d’une subvention de 870 millions de shillings (un dollar = environ 101 shillings), accordée par l’Union européenne pour la lutte contre les chenilles légionnaires d’automne, ont rapporté des médias locaux.

Les fonds seront gérés par le Centre international de la Physiologie et d’Ecologie des Insectes (ICIPE), basé à Nairobi, souligne-t-on, relevant qu’au cours des dix dernières années, l’UE a accordé à l’ICIPE environ 38 millions d’euros pour soutenir diverses initiatives.

D’après les chiffres des autorités, les chenilles légionnaires d’automne ont endommagé plus de 800.000 hectares dans 25 comtés du Kenya l’année écoulée.

Lancée depuis 2009, cette initiative du projet GIZ, intitulé « renforcer la connectivité écologique dans le complexe forestier Taï-Grebo-Sapo, entre la Côte d’Ivoire et le Libéria » entend également renforcer la coopération transfrontalière entre les deux Etats.KS

Dans la même catégorie