AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


Rabat , 27/03/2018 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du mardi 27 mars :

 

Sénégal :

Le mix énergétique a fait passer les capacités de production du Sénégal de 665 mégawatts en 2011-2012 à 1250 mégawatts en 2018, s’est félicité le ministre conseiller Arona Coumba Ndoffène Diouf, évoquant le bilan des six ans de pouvoir (25 mars 2012- 25 mars 2018) du président Macky Sall dans le domaine de l’énergie.

Le mix énergétique a permis de « stabiliser et d’améliorer la production en énergie électrique » du Sénégal, grâce notamment à la construction de 4 nouvelles centrales électriques et stations solaires à Meouane, Bokhol, Malicounda, a-t-il relevé.

Arona Coumba Ndoffène Diouf introduisait une communication sur les réalisations du chef de l’Etat, dimanche, à Saint-Louis, à l’ occasion de la célébration de l’an 6 de l’accession du président Macky Sall à la magistrature suprême.

Mali:

La Mission de contrôle de la mise en œuvre du Plan d’action de gestion de pointe saisonnière 2018 doit mener des actions, dans des délais très courts, afin d’assurer la continuité du service public d’électricité et d’eau potable au Mali, selon la presse locale.

C’est dans ce cadre que le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a effectué samedi dernier, une visite de terrain à Balingué, Sirakoro et aux 1008 logements à Niamana.

A Balingué où il était en visite il y a une dizaine de jours, le ministre a pu constater que la Centrale est totalement opérationnelle. Les 6 groupes d’une puissance totale de 68 mégawatts tournent en plein régime sur le site de Balingué.

A Sirakoro, le ministre de l’Energie et de l’Eau a visité la nouvelle Centrale thermique d’Aksa Energy d’une capacité de 40 mégawatts.

Gabon :

Un atelier sur le renforcement des capacités des magistrats pour l’application de la loi sur la faune a été organisé fin de la semaine dernière à Libreville en vue de doter les magistrats des outils d’appréciation.

L’atelier a mis l’accent sur la nécessité de préserver la qualité de la biodiversité en Afrique notamment au Gabon, où les éléphants sont désormais menacés et de protéger la faune marine.

Pour les magistrats participant à cet atelier, le braconnage devenu un phénomène très lucratif au Gabon, a été favorisé par la corruption et la faiblesse du code forestier.

 

Côte d’Ivoire :

Le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI) Ambroise Fayolle a annoncé, lundi à Abidjan, la signature avec un opérateur privé d’un financement de 25 millions de dollars américains pour renforcer l’accès à l’énergie en Afrique.

Il s’agira, via le financement de la BEI, de fournir des kits solaires ne nécessitant pas un réseau, facile d’utilisation et peu onéreux pour les utilisateurs grâce à un système de pré-paiement. Il est notamment destiné aux populations des zones rurales et péri-urbaines, ainsi qu’aux micro-entrepreneurs.

Ce financement européen vise à développer l’installation de kits solaires, incluant des panneaux et lampes mais aussi des équipements (radio, télévision, etc..) à basse consommation en Afrique subsaharienne avec l’objectif ambitieux d’atteindre 10 millions d’appareils solaires installés d’ici 5 ans.

L’installation de de ces systèmes solaires off-grid sera développée dans un premier temps en Ethiopie, au Kenya, au Nigeria, en Tanzanie et en Ouganda.

Dans la même catégorie